Six municipalités regroupent leurs offices municipaux d’habitation

Six municipalités regroupent leurs offices municipaux d’habitation

À l'avant, Réjean Messier, de Saint-Alexandre, Ruth Rondeau-Dénommé, de Mont-Saint-Grégoire. À l'arrière, Hugo Perras, de Lacolle, Germain Poissant, de Saint-Jean-sur-Richelieu, et Mario Dufour, de Napierville. Normand Lussier, de Hemmingford, était absent au moment de la prise de photo.

Crédit photo : Le Canada Français – Kim Valiquette

LOGEMENT – Six municipalités de la région, dont Napierville, Hemmingford et Lacolle, regroupent la gestion de leur logement social au sein d’un même office municipal d’habitation.

En décembre 2016, le gouvernement du Québec a adopté une loi dans le but de regrouper les offices municipaux d’habitation (OMH). Le but est de simplifier la gestion des habitations à loyer modique (HLM), de maximiser l’accessibilité aux services et de les uniformiser, indique Yvon Lafrance, directeur général de l’OMH du Haut-Richelieu qui gérait déjà les HLM de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Outre Napierville, Hemmingford, Lacolle et Saint-Jean-sur-Richelieu, Mont-Saint-Grégoire ainsi que Saint-Alexandre ont aussi décidé de s’y joindre. Le processus est en marche depuis plusieurs mois.

Le regroupement s’est confirmé le 20 novembre avec la signature d’une entente par les présidents des OMH concernés. Ils ont officiellement paraphé la proposition d’entente et la demande adressée à la ministre Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation.

Gestion

Le nouvel office portera l’appellation «d’Office municipal d’habitation Haut-Richelieu». Ses bureaux seront situés au 145, rue Latour, à Saint-Jean. Il aura à gérer 689  logements sociaux, répartis dans 39 immeubles d’habitation construits grâce aux programmes HLM, Accès-Logis Québec, ainsi que 60 unités de supplément au loyer dans les six municipalités.

Le regroupement administratif, qui devrait être achevé au tout début de l’année 2018, permettra d’améliorer les services offerts aux  locataires concernés, notamment par une administration centralisée et une permanence des employés.

Ainsi, tous les résidents des municipalités concernées auront accès aux logements sociaux des six municipalités. Toutes les municipalités seront représentées au nouveau conseil d’administration.