Laurent Dubreuil et Valérie Maltais triomphent aux Championnats des quatre continents

La Presse Canadienne
Laurent Dubreuil et Valérie Maltais triomphent aux Championnats des quatre continents

QUÉBEC — Les Québécois ont connu un départ canon aux Championnats de patinage de vitesse longue piste des quatre continents, vendredi, au Centre des Glaces de Québec. 

Laurent Dubreuil, de Lévis, a donné le ton en remportant l’or sur 500 m en 34,462 secondes. Il a été suivi quelques minutes plus tard par la victoire de Valérie Maltais, de Saguenay, sur 3000 m. 

Le Japonais Yuma Marakami, qui s’est entraîné avec lui pendant la saison estivale, a terminé en deuxième place à 0,42 seconde. Le podium a été complété par le Sud-Coréen Jun-Ho Kim, neuf centièmes de seconde derrière. 

Le Montréalais Christopher Fiola a abouti au sixième rang, tandis que le Gatinois Cédrick Brunet a terminé au neuvième échelon.

«C’était vraiment plaisant cette première course internationale à Québec. Ça fait longtemps qu’on l’attendait et j’ai été capable de livrer la marchandise. Je pense que c’était une très bonne course en général, a expliqué Dubreuil. Je voulais bien faire ça aujourd’hui, car il y avait tellement de gens qui sont venus me voir patiner. C’était un beau moment après ma victoire, avec la foule et ma famille dans les estrades.»

Chez les dames, Maltais a enlevé les honneurs de l’épreuve de 3000 m en quatre minutes et 3,150 secondes. 

Maltais a devancé dans l’ordre la Kazakhe Nadezhda Morozova par 2,36 secondes, tandis que la Québécoise Béatrice Lamarche s’adjugeait le bronze à 7,51 secondes. Lamarche, de Québec, en a profité pour établir une marque personnelle sur la distance. 

L’autre Canadienne inscrite au 3000 m, Laura Hall, de Salmon Arm, en C.-B., a fini cinquième. 

Au 500m, la Sud-Coréenne Min-Sun Kim a triomphé en 38,141 secondes — un record de piste. 

Elle a devancé les Japonaises Konagi Soga et Yukino Yoshida, dans l’ordre. 

Rose Laliberté-Roy, qui a déjà été entraînée par Dubreuil, fut la meilleure patineuse de l’unifolié en vertu de sa huitième place, à 1,44 seconde de Kim. Ses compatriotes Alison Desmarais et Abigail McCluskey ont suivi aux 12e et 14e places. 

«C’est très spécial de gagner une médaille individuelle en longue piste. Aujourd’hui, mon approche était d’être convaincue que je pouvais gagner. Je pense que c’est une approche que je n’ai jamais eue en longue piste dans les distances individuelles. Ç’a apporté une bonne énergie en moi, a souligné Maltais. Non seulement j’ai gagné, mais c’était mon record personnel de la saison et probablement ma meilleure course au niveau de l’exécution. Je pense que je vais avoir beaucoup de choses à tirer de cette performance.»

Un peu plus tard vendredi, le Canadien Jordan Belchos a remporté la médaille de bronze au 5000 m masculin, devançant de moins d’une seconde son compatriote Antoine Gélinas-Beaulieu.

Belchos a franchi la ligne d’arrivée en un temps de 6:24,111 alors que Gélinas-Beaulieu a pris le quatrième rang en 6:25,026. Le Kazakh Vitaliy Chshigolev (6:22,815) a mis la main sur la médaille d’or alors que le Sud-Coréen Seung-Hoon Lee (6:23,364) est monté sur la deuxième marche du podium.

Le Canadien Max Halyk s’est contenté de la 11e position après avoir fait arrêter le chrono à 6:50,955.

Au sprint féminin, Laliberté-Roy, Desmarais et McCluskey ont fait équipe pour obtenir la médaille de bronze grâce à un temps 1:31,610. La Chine (1:30,596) a remporté l’épreuve devant les Américaines (1:31,389).

Dans la dernière épreuve de la journée, le sprint masculin, Dubreuil, Fiola et David La Rue ont terminé en force en gagnant la médaille d’or. Le trio a montré un chrono de 1:20,596, soit 66 centièmes de mieux que les Sud-Coréens et 69 centièmes de mieux que les Américains.

Les Canadiens ont pris les devants lors du deuxième tour et ils n’ont plus regardé derrière par la suite.

Les Championnats des quatre continents se poursuivront samedi et dimanche. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires