Les Rays participent à une offre pour réaménager le site du Tropicana Field

The Associated Press
Les Rays participent à une offre pour réaménager le site du Tropicana Field

ST. PETERSBURG, Fla. — Les Rays de Tampa Bay, en partenariat avec une société mondiale d’investissement et de développement immobilier, ont soumis une offre pour réaménager le Tropicana Field et les terrains environnants en bordure du centre-ville de St. Petersburg.

L’équipe a mentionné vendredi qu’en plus d’un nouveau stade, un ambitieux plan pour le quartier historique de l’usine à gaz comprendrait plus de 5700 unités multifamiliales, 1,4 million de pieds carrés de bureaux, 300 000 pieds carrés de commerces de détail, 700 chambres d’hôtel, 600 résidences pour personnes âgées et un lieu de divertissement de 2500 places.

Depuis plus d’une décennie, les Rays recherchent un nouveau domicile pour remplacer le Tropicana Field, le stade muni d’un dôme où l’équipe joue depuis son arrivée dans le Baseball majeur en 1998.

Les Rays ont souvent terminé près du dernier rang des Majeures pour la moyenne d’assistance en une saison. Le bail de l’équipe au Tropicana Field expire en 2027.

Récemment, le Baseball majeur a rejeté une proposition de demi-saison qui aurait impliqué la construction de nouveaux stades en Floride et au Québec, alors que les Rays disputeraient certains matchs à domicile dans la région de Tampa Bay et le reste à Montréal.

Les Rays s’associent à la société d’investissement et de développement immobilier Hines, qui a également rejoint l’équipe pour explorer la perspective de construire un stade au centre-ville de St. Petersburg en 2008. Ce plan impliquait de construire sur le site du Al Lang Stadium, où des matchs du camp printanier ont déjà été joués par le passé.

«Pendant des décennies, Hines a démontré les connaissances, l’expertise et la fiabilité nécessaires pour réaliser des projets complexes de cette taille et de cette ampleur, a déclaré le président de Rays, Matt Silverman. Hines connaît ce site depuis 15 ans et nous savons que la société sera ici dans 15 ans, remplissant ses promesses et sa vision pour le quartier historique de l’usine à gaz.»

La proposition des Rays faisait partie des quatre offres soumises à la ville avant la date limite de vendredi. Un développeur devrait être sélectionné d’ici la fin du mois de janvier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires