NFL: une lourde commande pour les Colts, contre des Chiefs invaincus

Michael Marot, The Associated Press
NFL: une lourde commande pour les Colts, contre des Chiefs invaincus

INDIANAPOLIS — Les Colts d’Indianapolis savent ce qu’il en est.

Équipe de la NFL ayant compté le moins de points cette saison, ils ont arraché un match nul et ont perdu l’autre match.

Ils ont peu protégé le quart Matt Ryan et ont causé peu de revirements.

Ils s’apprêtent à lancer la portion locale de leur calendrier, eux qui n’ont gagné que deux fois à leurs huit derniers événements du genre.

Et s’amènent en ville Patrick Mahomes et les Chiefs de Kansas City, dont la fiche est 2-0.

On pardonnera aux partisans des Colts d’être peu rassurés, d’autant plus que l’équipe a affiché deux fois un rendement de 1-5 depuis quatre ans.

Les Colts eux-mêmes dégagent toutefois de la confiance, même dans la foulée du jeu blanc de 24-0 subi à Jacksonville.

«C’était très pénible mais c’est du passé, a dit le demi offensif Nyheim Hines. Nous devons montrer de quel bois on se chauffe à domicile, contre une équipe de très haut calibre. Nous devons jouer avec fierté.»

Kansas City donne l’impression de cheminer vers le match de championnat de l’AFC pour une cinquième année de suite.

Mahomes a complété 73 pour cent de ses passes, même si plusieurs cibles ont changé. Il a réussi sept passes de touché et n’a pas commis d’interception. 

«La fiche des Colts n’a pas d’importance, a dit l’entraîneur des Chiefs, Andy Reid. C’est leur premier match à domicile, ils ont du talent et ils sont bien dirigés. Tout peut arriver à chaque match dans la NFL.»

Les Colts sont conscients d’avoir flanché à plusieurs égards contre les Jaguars.

«Nous avons des gars qui ont accompli de très belles choses dans cette ligue, a dit Ryan, le joueur le plus utile de la NFL en 2016. Je suis confiant de nous voir rebondir.»

Les Colts pourraient compter sur le retour du secondeur Shaquille Leonard, qui a été opéré au dos en juin. Il dit se sentir en grande forme.

Contre Jacksonville, les Colts se débrouillaient sans leurs deux meilleurs ailiers espacés, Michael Pittman et Alec Pierce. Le premier était blessé au mollet, le deuxième devait respecter le protocole en lien aux commotions cérébrales.

Pierce a participé pleinement à l’entraînement de mercredi, tandis que Pittman y était de façon limitée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires