Membres des Remparts du Richelieu midget AAA: le parcours inspirant de deux gagnantes

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Membres des Remparts du Richelieu midget AAA: le parcours inspirant de deux gagnantes
À droite, Daphnée Gagnon, qui tient la Coupe Dodge, remise à l'équipe féminine championne au Québec, au niveau midget AAA. (Photo : gracieuseté)

Sport. Daphnée -Gagnon, de -Saint-Michel, et -Lorie -Van -Winden, de -Napierville, ont remporté les honneurs du 43e championnat provincial de hockey féminin midget -AAA, la -Coupe -Dodge, qui se tenait du 7 au 10 avril. Toutes deux passionnées, elles s’investissent pleinement dans leur sport, ce qui leur vaut aujourd’hui de représenter le -Québec avec leur équipe, les -Remparts du -Richelieu, au championnat canadien, qui aura lieu du 16 au 22 mai, à -Calgary.

Daphnée -Gagnon, qui évolue à l’aile gauche, a connu un excellent tournoi à la -Coupe -Dodge. Elle a su relever son jeu d’un cran à des moments cruciaux pour donner la victoire aux siens. Ce n’est pas pour rien qu’elle arbore le « A » sur son chandail.

« J’ai marqué deux buts en quart de finale, dont le but vainqueur et j’ai aussi marqué le but gagnant en fusillade, en finale », souligne l’athlète. Elle a également obtenu une aide sur le but gagnant marqué en -demi-finale.

C’était un défi de taille pour les joueuses des -Remparts, qui avaient terminé la saison régulière au deuxième rang, derrière l’équipe de -Québec. Elles n’avaient jamais gagné contre cette formation en saison régulière, jusqu’à ce qu’elles les vainquent en finale de la -Coupe -Dodge.

« C’était vraiment important parce que c’est ma dernière année avec les -Remparts. Si on perdait un match, le tournoi était terminé et on n’allait plus jouer ensemble », précise celle qui évoluera au niveau collégial, la saison prochaine.

Travail

La hockeyeuse de 17 ans a un talent certain pour son sport, mais ses victoires, elle les doit surtout à son travail.

Elle n’avait que quatre ans, la première fois qu’elle a enfilé les patins. Elle a joué au sein d’équipes de garçons, avec les -Dragons de -Saint-Rémi, jusuq’à l’âge de 10 ans. Cela fait maintenant sept ans qu’elle évolue avec les -Remparts, une équipe féminine, avec laquelle elle a commencé au niveau atome.

Elle joue aussi au sein des -Huskies, son équipe scolaire, à -Heritage -Regional -High -School, au niveau juvénile -D2. « -Il y a 15 équipes dans cette ligue et je suis la seule fille », -lance-t-elle.

En attendant le championnat canadien, la -Coupe -Esso, elle poursuit ses entraînements à l’école quatre fois par semaine, sans compter l’entraînement hors glace.

Collégial

La saison prochaine, -Daphnée -Gagnon évoluera au niveau collégial. Elle poursuivra son parcours avec les -Islanders du cégep -John -Abbott, situé à -Sainte-Anne–de-Bellevue, où elle est inscrite dans le programme d’études -Arts et sciences.

« -Je vais déménager là avec deux de mes amies contre que j’ai affrontées à la -Coupe -Dodge et que j’ai éliminées la même journée », -rigole-t-elle.

Après ses études collégiales, elle aimerait poursuivre son parcours au niveau universitaire, au sein de la ligue -NCAA, aux -États-Unis, et étudier pour devenir ingénieure industrielle.

« -Les meilleures joueuses aux -États-Unis jouent dans cette ligue, -conclut-elle. J’aimerais aller à l’université du -Wisconsin, du -Vermont ou -Clarkson. »

Lorie -Van -Winden

De son côté, -Lorie -Van -Winden, qui évolue à la défense, a elle aussi connu un excellent tournoi.

« J’ai vraiment bien joué, -remarque-t-elle. Vu que c’était ma première année dans le midget -AAA, je n’avais pas beaucoup de temps de glace en début de saison, mais au cours de l’année, je me suis améliorée et j’ai pris confiance en moi. À la -Coupe -Dodge, j’ai eu plus de temps de jeu, en avantage et en désavantage numérique, mais aussi en prolongation. J’ai beaucoup joué pendant la prolongation de la finale.

Parcours

L’athlète de 16 ans a commencé à pratiquer le hockey à l’âge de huit ans, dans une équipe mixte, avec les -Mustangs de -Napierville.

Elle aussi a dû persévérer pour aboutir à ces résultats.

« À ma première année avec les -Remparts, au niveau bantam, j’ai fait le camp du -AAA, mais j’ai été coupée, donc j’ai joué dans le -AA, -explique-t-elle. L’année suivante, j’ai été prise dans le bantam -AAA, mais je n’ai pas pu jouer en raison de la -COVID et cette année, j’ai fait le midget -AAA. »

En plus de jouer avec les -Remparts, -Lorie -Van -Winden fréquente l’école -Joséphine-Dandurand, à -Saint-Jean–sur-Richelieu, dans une concentration sportive.

« -Cinq jours par semaine, je vais à l’école jusqu’à 13 h 10, après je prends l’autobus et je vais m’entraîner sur la glace du -Colisée -Isabelle-Brasseur jusqu’à 16 h 30, précise l’athlète. Je m’entraîne aussi chez moi, en ligne, avec un kinésiologue qui me fait un plan d’entraînement. »

Futur

Après le midget -AAA, -Lorie -Van -Winden veut continuer son parcours sportif au niveau collégial.

« -Je me suis déjà fait recruter par deux cégeps, mais je n’ai pas encore fait mon choix, -dit-elle. Il me reste encore une année à jouer dans le midget. »

Après le cégep, elle compte poursuivre au niveau universitaire. « -Mon rêve est de jouer pour les -Stingers de l’université -Concordia, confie l’athlète. J’ai fait plusieurs camps de hockey avec -Caroline -Ouellette (quatre fois médaillée d’or aux -Jeux olympiques), qui est l’entraîneuse des -Stingers. Comme la plupart des jeunes filles, si j’ai la chance de jouer avec l’équipe canadienne, je veux aller aux -Jeux olympiques. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires