Saint-Bernard-de-Lacolle: la GRC installe un bâtiment au bout du chemin Roxham

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Saint-Bernard-de-Lacolle: la GRC installe un bâtiment au bout du chemin Roxham
Le nouveau bâtiment remplacera les deux roulottes qui sont actuellement sur place. (Photo : Coup d'oeil - Marc-André Couillard)

ACTUALITÉ – La gouvernement fédéral a octroyé un contrat, le 8 mars, pour la construction d’un abri temporaire, hiverné et chauffé, à l’extrémité du chemin Roxham, à Saint-Bernard-de-Lacolle. Ce site sera utilisé par la Gendarmerie royale du Canada (GRC), pour accueillir les demandeurs d’asile qui traversent la frontière quotidiennement, à cet endroit.

Le bâtiment en structure d’acier de 8 m par 18 m (25 pi par 60 pi), sera construit au coût de 251 795,25 $. Les travaux seront terminés vers la mi-avril. Deux roulottes opérées par la GRC sont présentement érigées sur ce même site, loué par le corps policier.

«Suite à l’annonce des États-Unis que le Président Donald Trump met en place des restrictions de visa pour les réfugiés entrant aux États-Unis, la GRC a mobilisé leurs opérations aux frontières, dont à la frontière de Saint-Bernard-de-Lacolle, peut-on lire dans le document d’appel d’offres de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada. Une analyse récente de la situation a confirmé le besoin pour une continuité des opérations actuelles à la frontière. En prévision des délais et prolongations éventuelles, un abri hiverné et chauffé, qui logera les opérations de la GRC, doit être érigé. Cet abri devra être approprié pour loger les opérations non seulement pendant les mois d’hiver, mais aussi pendant les mois d’été.»

L’accueil des demandeurs d’asile se poursuivra tout au long de la construction de ce bâtiment. Une fois les travaux terminés, les deux roulottes seront retirées.

Entre temps, le gouvernement fédéral a annoncé qu’il réservait la somme de 173, 2 M$, dans son budget 2018, pour répondre à la situation des demandeurs d’asile, notamment pour appuyer les opérations de sécurité et le traitement des demandes.

Les demandes d’asile en chiffres

18 836

Il s’agit du nombre de demandeurs d’asile qui ont été interceptés par la GRC, au Québec, en 2017, sur un total de 20 593 pour l’ensemble du Canada.

47 425

Le Canada a reçu 47 425 demandes d’asile en 2017. La majorité de ces personnes provenaient d’Haïti (8286), suivi du Nigéria (5575) et de la Turquie (2197).

1458

En janvier 2018, 1458 demandeurs d’asile ont été interceptés au Québec par la GRC, sur un total de 1517 pour l’ensemble du Canada.

Source: Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des