Le Parc Safari présente plusieurs nouveautés dans le secteur animalier

Laurianne Lussier, stagiaire
Le Parc Safari présente plusieurs nouveautés dans le secteur animalier
Stella, un bébé girafon de huit mois, est né le 8 novembre 2018. (Photo : gracieuseté – Parc Safari)

ACTUALITÉ – Chaque année, le Parc Safari accueille un nombre considérable de nouveau-nés. L’entreprise est fière de présenter ses naissances et ses nouvelles acquisitions.

Stella, un bébé girafon de huit mois, est né le 8 novembre 2018. Un bébé zèbre a également fait son apparition et un autre arrivera bientôt. Il y a aussi plusieurs bébés élands du cap.

Une maman potamochère, un animal qui ressemble au sanglier, a aussi donné naissance à quatre bébés. Un seul d’entre eux a survécu et il est présentement entre les mains des zoologistes.

Il sera aussi possible de voir des bébés antilopes (nilgaut et addax) et des bébés oryx au courant de l’été dans le Safari Aventure du Parc Safari.

Bonne nouvelle!

Le Parc Safari est fier d’accueillir une femelle tapir. «On en compte 2000 dans le monde, alors c’est une chance inouïe d’avoir une femelle avec nous», précise Véronique Ranger, directrice générale du Parc Safari. Peut-être qu’elle formera un couple avec notre mâle et si c’est le cas, ça serait extraordinaire.»

C’est par surprise que les zoologistes ont remarqué l’état de la maman macaque. Elle était enceinte et a dû subir une césarienne. Les bébés ont été pris en charge par les zoologistes. «Même la nuit, quelqu’un est là pour donner à boire aux bébés», précise Mme Ranger.

Nouveautés

Le tour de dromadaires a été déplacé à l’entrée du Parc Safari. Ces animaux sont désormais plus visibles pour les visiteurs. Ce tour à l’ambiance marocaine est maintenant plus facile d’accès pour les invités et de plus longue durée qu’auparavant. Cette activité est payante.

Échanges

Il arrive souvent que les zoos échangent des animaux entre eux. Par exemple, le Parc Safari a envoyé une girafe mâle au Zoo de Granby, dans le but de l’accoupler avec une femelle, évitant ainsi la consanguinité.

«La mission du Parc Safari est de protéger, conserver et faire connaître les espèces animales menacées, tout en créant un lieu unique de loisirs, de plaisirs et d’éveil à l’environnement pour toute la famille», rappelle Mme Ranger.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des