Napierville: Jérémy Roy remporte une première victoire en 2019

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Napierville: Jérémy Roy remporte une première victoire en 2019
Au centre, le pilote de 16 ans, de Napierville, Jérémy Roy, remportant sa première victoire en 2019, dans la catégorie Sportsman. (Photo : gracieuseté - Alexis Raymond)

COURSE – Le jeune pilote de Napierville, Jérémy Roy, a remporté sa première victoire en 2019, le 23 juillet, en catégorie Sportsman, sur le circuit de terre battue de l’Autodrome Granby.

Le pilote de 16 ans a démontré son sang-froid lors d’une course marquée par de nombreux accrochages.

Jérémy Roy a conservé sa quatrième place lors de la manche qualificative, et ce, malgré un bris mécanique.

Lors de la finale, il s’est élancé de la 4e place, sur la grille de départ. Il a su remonter le peloton rapidement pour prendre la tête de la course.

«Au départ, j’ai livré une belle bataille contre deux pilotes, raconte le fils de Martin Roy, propriétaire de l’écurie King Autosport. J’ai gagné quelques places, puis quand un drapeau jaune est survenu après quelques tours, j’avais réussi à passer en deuxième position.»

Victoire

Après une relance survenue peu avant la mi-course, il a pris la tête, sans jamais regarder en arrière. Le pilote de la voiture Gamache n° 90JR a su résister aux nombreuses relances pour remporter sa première victoire en 2019.

Je suis vraiment content de cette victoire, la première en 2019, et je suis convaincu que ce n’est que la première de quelques-unes cette année.

-Jérémy Roy, pilote

«Il y a eu beaucoup de neutralisations en fin de course, indique le pilote. Chaque relance, je réussissais à regagner un peu de terrain, mais je perdais mon avance à chaque drapeau jaune. J’ai réussi à rester calme pour rester à l’avant du peloton. Le pilote derrière moi a essayé de me rattraper à la fin, mais n’a pas pu me dépasser.»

Frère

Le frère cadet de Jérémy, Félix, a connu un bon début de soirée, remportant sa ronde de qualification. Il a cependant joué de malchance lors de finale.

Prenant le départ en 11e place, il a fait une crevaison l’obligeant à faire un passage aux puits.

Après être reparti de l’arrière, il a subi un accrochage avec un adversaire, qui l’a contraint à l’abandon après 23 tours dans cette finale qui en comptait 30.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des