On se ressemble - corneille

Menaces visant Justin Trudeau: la GRC arrête un individu à Hemmingford

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Menaces visant Justin Trudeau: la GRC arrête un individu à Hemmingford
(Photo : Coup d'oeil - Archives)

ACTUALITÉ – Les policiers de l’Équipe intégrée sur la sécurité nationale (EISN) ont arrêté un jeune homme de 22 ans, à Hemmingford, le 24 mars, en lien avec des menaces et une incitation publique à la haine visant le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et la population en général.

Ces accusations résultent d’une courte enquête menée par l’EISN à la suite du signalement des propos menaçants qu’il aurait proférés. L’homme aurait aussi incité à la mort du premier ministre Justin Trudeau sur sa page Facebook.

L’accusé a été relâché avec promesse de comparaître. Il doit être de retour devant le tribunal, au palais de justice de Montréal, le 8 juin.

Il pourrait faire face à différentes accusations en vertu du Code criminel, dont proférer des menaces, incitation publique à la haine et incitation à craindre des activités terroristes.

Appel au public

«La GRC prend au sérieux toutes menaces pouvant affecter le sentiment de sécurité, rappelle la Gendarmerie royale du Canada (GRC), par voie de communiqué. Aucun propos violent n’est toléré, qu’il soit transmis sur les médias sociaux, ou à travers tout autre moyen de communication. Les auteurs peuvent faire face à des accusations criminelles et sont passibles de peines sévères. Il est nécessaire de dénoncer de tels actes afin de contrer ce type de criminalité.»

La GRC rappelle que les activités illicites d’individus ou de groupes d’individus peuvent être dénoncées à la GRC au 514 939-8300 ou au 1 800 771-5401.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires