Pneus Poupart St-Rémi Pneus Yokohoma

Semaine de l’action bénévole: la communauté se mobilise en ce temps de crise

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Semaine de l’action bénévole: la communauté se mobilise en ce temps de crise
Le Centre d'action bénévole de la frontière est situé à Lacolle. (Photo : gracieuseté)

CORONAVIRUS – La 46e Semaine de l’action bénévole se déroule du 19 au 25 avril. Ce moment sert à reconnaître et souligner les bénévoles et leur implication. En ce temps de crise sanitaire, le travail des bénévoles prend toute son importance. Le milieu communautaire et de nombreux citoyens de notre région se sont mobilisés pour aider les personnes les plus vulnérables, mais les besoins sont encore grands.

Le thème de cette Semaine de l’action bénévole, qui est célébrée partout au Québec, devait être «Bénévoler, c’est chic!». En raison de la situation actuelle, la Fédération des centres d’action bénévole du Québec, qui porte cet événement, l’a modifié pour «Bénévoler, c’est essentiel», qui reflète davantage le rôle actuel du bénévolat.

Sylvain Roy, directeur général du Service d’action bénévole (SAB) Au cœur du jardin, témoigne de l’élan de générosité de la population qui s’est portée volontaire dès le début de la crise. Le SAB œuvre sur tout le territoire de la MRC des Jardins-de-Napierville, à partir de ses trois points de service situés à Saint-Rémi, Napierville et Hemmingford.

«Nous nous sommes inscrits sur le site jebenevole.ca, qui permet de jumeler des bénévoles et des organismes qui cherchent des bénévoles, explique M. Roy. Plus de 250 personnes se sont offertes. Certaines proviennent de la région, mais aussi de la Rive-Sud.»

Besoins

Ces bénévoles ont été attitrés par le SAB à différents organismes communautaires des environs qui avaient besoin d’aide. Certains d’entre eux ont aussi prêté main-forte au SAB qui offre des services, comme la distribution de plats cuisinés congelés aux aînés et des appels téléphoniques aux personnes âgées pour les réconforter.

«On y va au niveau de ce qui est le plus important en ce moment: l’aide alimentaire, briser l’isolement des aînés et référer des bénévoles aux organismes du territoire», précise M. Roy.

Le virus se promène, mais les gens décident quand même de s’offrir. C’est tout à leur honneur.

-Sylvain Roy, directeur générale du SAB Au cœur du jardin

La demande pour recevoir des plats cuisinés a triplé depuis le début de la crise de la COVID-19. «Avant, on livrait des plats une fois aux deux semaines. Maintenant, c’est deux à trois fois par semaine, illustre M. Roy. On est passé de 100 à 300 repas par semaine. On a aussi une brigade de bénévoles qui ont fait plus de 2000 appels pour rassurer les personnes âgées. La situation crée beaucoup d’anxiété chez les aînés qui souffrent de l’isolement. Il faut user de créativité pour leur changer les idées. À Hemmingford et Napierville, les jeunes vont faire des cartes qu’ils vont envoyer à leurs grands-parents.»

Le SAB est toujours à la recherche de bénévoles. On peut les joindre en composant le 450 454-6567.

Le Service d’action bénévole Au coeur du jardin compte trois bureaux, à Saint-Rémi, Napierville et Hemmingford.

Lacolle

Les besoins sont tout aussi importants à Lacolle, où le Centre d’action bénévole de la frontière (CAB) offre différents services, soit le transport médical d’urgence, la popote roulante et la livraison de repas cuisinés congelés.

«On a reçu beaucoup d’offres de bénévoles sur le site jebenevole.ca, explique Marjolaine Guay, la directrice générale du CAB. On a maintenant une équipe d’une quinzaine de bénévoles et ça suffit pour l’instant.»

Les demandes pour le service de popote roulante ont triplé depuis le début du confinement, passant de 25 repas par semaine, à 75.

Une équipe de bénévoles appelle les personnes âgées de 70 ans et plus, pour les rassurer et leur faire connaître le service de livraison qui est offert par les commerçants de la région, comme les épiceries et les pharmacies.

Le CAB offre un transport vers l’hôpital pour les personnes qui doivent subir des traitements de radiothérapie, de chimiothérapie ou de dialyse.

«On a aussi reçu beaucoup de dons monétaires et de denrées non périssables, explique Mme Guay. On offre du dépannage alimentaire aux gens dans le besoin. Les gens ont juste à nous appeler, on prépare leurs paniers et on les laisse à l’extérieur.»

Les personnes qui veulent s’inscrire au service de popote roulante, qui veulent recevoir des plats cuisinés congelés ou qui ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence peuvent contacter le CAB au 450 246-2016.

Jeunes bénévoles

Le Centre d’action bénévole Interaction (CABI), qui dessert Noyan et Saint-Georges-de-Clarenville, lance un projet pour inciter les jeunes à faire du bénévolat.

«Ça s’adresse aux jeunes âgés de 8 à 25 ans, explique la directrice générale du CABI, Shannon Richardson. On cherche des jeunes bénévoles pour découper du papier pour faire un arc-en-ciel pour mettre dans notre fenêtre. On a aussi besoin d’aide pour faire des paniers pour la banque alimentaire.»

Les jeunes qui veulent faire partie de ce club de bénévolat peuvent joindre Catherine au 450 294-2646 ou par courriel à l’adresse info@cabinteraction.ca.

Depuis le début de la pandémie de la COVID-19, le CABI distribue des trousses d’information contenant aussi des activités aux aînés, mais aussi à quiconque en fait la demande. Les trousses sont livrées le jeudi, entre 13 h et 16 h. La date d’inscription est l, mercredi avant 15 h.

«Ces trousses contiennent les directives gouvernementales mises à jour, la liste des entreprises de la région qui font la livraison, un tableau avec tous les programmes de soutien financier, des activités, comme des mots cachés, des dessins à colorier et des Sudokus, ainsi qu’une collation», précise Mme Richardson.

Le CABI offre aussi de l’aide alimentaire, de même que le Service Amitié-Plus, qui permet aux aînés qui y sont inscrits de recevoir un coup de fil hebdomadaire, pour briser l’isolement.

Pour recevoir la trousse du CABI, de l’aide alimentaire ou encore s’inscrire au Service Amitié-Plus, il faut composer le 450 294-2646.

Le CAB Interaction distribue des trousses contenant de l’information pratique et des activités à quiconque en fait la demande.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires