Découverte d’un cas de COVID-19: les pompiers réintègrent le travail à Sainte-Clotilde

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Découverte d’un cas de COVID-19: les pompiers réintègrent le travail à Sainte-Clotilde
Des pompiers ont été retirés préventivement à Sainte-Clotilde, après la découverte d'un cas positif parmi eux. (Photo : Coup d'oeil - Archives)

ACTUALITÉ – Cinq pompiers de la brigade de Sainte-Clotilde, qui compte 15 sapeurs, ont été retirés préventivement après la découverte d’un cas de Covid parmi eux.

Ce pompier a avisé la direction du service des incendies qu’il était positif à la Covid-19 le 5 juillet, en soirée.

Il avait participé à une intervention pour éteindre un incendie à Saint-Urbain-Premier, le 30 juin au matin, en compagnie de neuf autres collègues du même service incendie.

Quarantaine

Initialement, la municipalité de Sainte-Clotilde a émis un communiqué le 6 juillet pour aviser la population que dix pompiers ne répondraient plus à des appels d’urgence jusqu’à ce qu’ils soient testés pour déterminés s’ils ont été infectés ou non.

«La Santé publique doit venir cet après-midi [7 juillet] pour les tester, indique la directrice générale de Sainte-Clotilde, Amélie Latendresse. On nous a dit qu’on devrait connaître les résultats d’ici la fin de la semaine. Si les résultats sont négatifs, les pompiers pourront réintégrer le service.»

Ces derniers devaient donc demeurer confinés avec leur famille en attendant les résultats.

Dans une mise à jour publiée le 10 juillet, la municipalité affirmait qu’«après avoir réévalué le portrait en entier de la situation, ce sont quatre pompiers qui ont été en contact direct avec le pompier positif à la COVID-19.»

Ainsi, seuls ces quatre sapeurs devaient être testés et ils devaient rester en quarantaine jusqu’au 14 juillet, si leur résultat s’avérait négatif.

«Les autres pompiers pouvaient aller se faire tester s’ils le voulaient, mais ils n’étaient pas obligés parce qu’ils n’ont pas été en contact direct», précise Mme Latendresse.

Couverture incendie

C’est la Ville de Saint-Rémi qui assurait la couverture incendie de Sainte-Clotilde pendant la quarantaine de ses pompiers.

Les personnes qui ressentent des symptômes qui s’apparentent à la grippe ou à la gastroentérite sont invitées à communiquer au 1 877 644-4545.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des