Les aliments Livabec Offre emploi
Pneu d

Un été record pour nos clubs de golf

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Un été record pour nos clubs de golf
Les clubs de golf de la région ont connu des records d'achalandage cette saison. (Photo : Coup d'œil - Archives)

SPORT – Alors que de nombreux commerces sont affectés par la pandémie de la COVID-19, les clubs de golf de la région connaissent une année record. Le confinement imposé depuis le printemps a amené plusieurs nouveaux joueurs sur les verts.

À titre d’exemple, au Club de golf Hemmingford, le nombre de rondes de golf qui ont été jouées cet été est en hausse de plus de 70 % par rapport à l’été 2019.

«C’est vraiment incroyable, lance Denis Menegazzo, directeur général du Club de golf Hemmingford. On a presque doublé le nombre de rondes de golf par rapport à l’an passé. À la mi-septembre on était rendu à 48 000 rondes, alors que l’an passé, on était à 28 000.»

Selon lui, la COVID a amené plusieurs nouveaux joueurs à essayer le golf pour une première fois.

«On a 61 nouveaux membres sur le terrain privé, ajoute M. Menegazzo. Normalement, une bonne année, si on a 10 nouveaux membres, c’est beaucoup. On a aussi beaucoup de joueurs intermédiaires, âgés de 19 à 30 ans. C’est une clientèle qu’on a vu augmenter.»

Rénovations

La hausse du nombre de joueurs à Hemmingford s’explique aussi par les importants travaux de rénovation et d’amélioration qui ont été exécutés récemment, tant au niveau du club-house que du terrain.

«Ça s’est parlé et ç’a créé un intérêt, indique M. Menegazzo. Les conditions de jeu étaient incroyables. Nous avons changé des trappes et des départs. On a mis beaucoup d’engrais ce qui fait en sorte que les conditions sont excellentes depuis le début de l’année.»

Le club-house a aussi été entièrement rénové. Un étage a été ajouté, la terrasse a été agrandie, les casiers ont été refaits en bois, on a refait l’entrée et les planchers, sans compter le nouveau restaurant steak house, le Lucky Seven, qui a ouvert ses portes.

L’équipe du Club de golf Hemmingford veut continuer d’améliorer le terrain. L’an prochain, un nouveau lac sera creusé et certaines trappes de sable et des départs seront refaits.

Saint-Cyprien-de-Napierville

Pour le Club de golf Napierville, la saison 2020 est la meilleure depuis plus d’une décennie.

«C’est la même saison depuis que je suis ici et ça fait 13 ans, indique Mario Poulin, directeur général du Club de golf Napierville. L’année passée, il s’est joué 31 500 rondes de golf et cette année, on est à 37 000. C’est une hausse de 14,5 %. L’an passé, on a eu une seule journée avec 300 joueurs et plus la même journée. Cette saison, nous avons eu 28 journées avec 300 joueurs et plus le même jour.»

Jeunes joueurs

Les joueurs de la relève était au rendez-vous cet été, alors que 70 jeunes de 19 à 35 ans sont devenus membres, comparativement à une trentaine les autres années.

Cette hausse du nombre de membres est généralisée à tous les groupes d’âge. «Depuis huit ou neuf ans, nous avons une hausse du nombre de membres de 2 % à 3 % par année en moyenne, mais cette année, c’est une hausse de 20 %.»

Même constat du côté de leur École de golf Jean-Pierre Corriveau, qui s’adresse aux joueurs juniors.

«Normalement, nous avons quatre semaines de camp de jour l’été, mais cette année, on a ajouté une semaine, explique M. Poulin. On a eu plus de 80 inscriptions, c’est 15 à 20 de plus que l’an passé.»

«C’est prometteur pour l’an prochain, conclut M. Poulin. On fait aussi beaucoup d’améliorations chaque année. On a changé notre machinerie qui datait du début des années 1990, pour tondre le gazon des verts et des allées. Ça améliore beaucoup les conditions de jeu.»

Triangle d’or

Le Club de golf Triangle d’or, à Saint-Rémi, a lui aussi connu une hausse de son achalandage, de l’ordre de 12 %.

«Cet été, le golf a été un des sports de plein air les plus populaires au Canada et aux États-Unis, indique le directeur général du club, Franco Sirianni. On a profité de cette situation.»

La hausse du nombre de joueurs s’est fait sentir lors des périodes de la journée qui sont habituellement plus creuses. «Avant, on avait moins d’achalandage après 14 h, mais là, c’était toujours plein», précise M. Sirianni.

Pour nous, c’est une année remarquable, même au niveau de la restauration.

-Denis Menegazzo

Parmi les nouveaux joueurs, on compte les sportifs qui ont dû abandonner la pratique de leur sport d’équipe, les joueurs occasionnels qui ont joué plus fréquemment, mais aussi des joueurs qui s’adonnaient à ce sport pour la première fois. «Nous avons aussi eu beaucoup de couple et de gens qui venaient jouer en famille, avec les enfants», remarque M. Sirianni.

Malgré cette hausse du nombre de joueurs, aucun cas de COVID-19 ne s’est déclaré.

«Nous avons suivi tous les protocoles de la Santé publique, dit-il. Tout s’est très bien passé. Ç’a été une saison très positive et nous sommes très contents. Je n’aurais jamais cru que c’est un virus qui allait nous aider. Ç’a donné une nouvelle lancée à l’industrie du golf.»

International 2000

Au Club de Golf International 2000 à Saint-Bernard-de-Lacolle, la saison 2020 passera à l’histoire, selon le directeur général, Sylvain Patry.

«C’est une année phénoménale, de loin la meilleure en 25 ans d’existence. On s’en va vers une saison de 40 000 rondes, et ce, malgré le fait qu’on a ouvert un mois et demi plus tard que d’habitude», dit-il, ajoutant que les conditions météo ont été favorables tout au long de l’été.

M. Patry mentionne qu’au cours des quatre dernières années, le nombre de rondes jouées sur le parcours de 27 trous oscillait entre 32 000 et 35 000 rondes. «C’est une augmentation de 1200 à 2000 rondes par mois.»

Équipement

Outre les droits de jeu, les ventes à la boutique ont connu une importante croissance cet été, notamment les ensembles de bâtons.

«Plusieurs jeunes ont pris goût au golf. On a vendu beaucoup d’équipements sur mesure. Et on a écoulé au moins 1000 douzaines de balles. Habituellement, on vend entre 300 et 350 douzaines par saison. Il me reste seulement six douzaines de balles neuves dans la boutique», souligne Sylvain Patry, ajoutant que les leçons de golf aux nouveaux joueurs ont aussi été populaires.

(Avec la collaboration de Richard Hamel)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires