Une 2e édition de l’Événement virtuel de l’emploi du Haut-Richelieu

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Une 2e édition de l’Événement virtuel de l’emploi du Haut-Richelieu
La 2e édition de l'Événement virtuel de l'emploi du Haut-Richelieu se tient du 12 au 16 avril.    (Photo : Coup d'œil - Archives)

EMPLOI – Les chercheurs d’emplois sont invités à participer à la deuxième édition de l’Événement virtuel de l’emploi du Haut-Richelieu, qui aura lieu en ligne, du 12 au 16 avril.  

Près de 40 employeurs seront présents, avec près de 500 postes à offrir. Les domaines d’emplois offerts sont très variés, allant du secteur de la santé, à l’éducation, en passant par le secteur industriel, bancaire, la vente au détail et plus encore.

Les candidats pourront discuter en direct avec les recruteurs lors de la journée du 15 avril, qui sera entièrement dédiée à cet exercice. Les échanges pourront avoir lieu en visioconférence ou encore par clavardage.

En tout temps, les candidats pourront déposer virtuellement leur CV dans la boîte de réception des différentes entreprises.

Pour obtenir plus d’information au sujet de cet événement, pour connaître les entreprises participantes et les postes offerts, il suffit de visiter le site Internet evenementemploihr.ca.

Pénurie

Cet événement a été créé dans le but d’aider les entreprises qui peinent à recruter de la main-d’œuvre.

Le comité organisateur de cet événement est composé de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, le Carrefour Jeunesse-Emploi comtés Iberville/Saint-Jean, Connexion Emplois, le Quartier de l’emploi, la Chambre de commerce et de l’industrie du Haut-Richelieu et NexDev.

Cet événement bénéficie d’une aide financière du gouvernement du Québec de près de 57 000 $.

«Dans un contexte où la crise sanitaire a fait naître une nouvelle réalité du marché du travail, il est important de soutenir l’émergence de lieux de rendez-vous sécuritaires comme l’Événement virtuel de l’emploi du Haut-Richelieu, et ce, pour favoriser le recrutement et répondre aux besoins locaux de main-d’œuvre, souligne le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité, Jean Boulet. En plus de mettre en valeur les possibilités d’emploi qu’offrent de nombreux secteurs de l’économie, cette activité virtuelle propose aux entreprises une aide concrète dans leurs démarches visant à pourvoir les postes vacants dans Le Haut-Richelieu.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires