Projet démarré en 2011: le CPE de Saint-Cyprien ouvre enfin ses portes

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Projet démarré en 2011: le CPE de Saint-Cyprien ouvre enfin ses portes
Le CPE de Saint-Cyprien a été construit au coût de près de 2 M$.   (Photo : gracieuseté)

ACTUALITÉ – Le Centre de la petite enfance (CPE) Les Jeunes Pousses des Jardins-du-Québec a inauguré sa toute nouvelle installation, à Saint-Cyprien-de-Napierville, le 31 mars, après dix d’attente. Le CPE a accueilli ses premiers enfants le 29 mars.   

Cette inauguration s’est faite de manière virtuelle, en présence du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, de la députée de Huntingdon, Claire IsaBelle, du maire de Saint-Cyprien, Jean Cheney, et de la directrice générale du CPE, Julie Robichaud.

Cette installation, qui a été nommée «Au gré du vent», accueille 78 enfants, certains la fréquentant à temps partiel, dont 15 bambins. Ce CPE répond au besoin de 53 familles de la région. Cela permet aussi la création de 16 emplois.

Cette construction représente un investissement de près de 2 M$.

«Ce CPE va permettre aux enfants d’avoir accès à un environnement sain et sécuritaire. Cela va être très bénéfique pour nous», a commenté la députée Claire IsaBelle.

«On est très heureux de pouvoir compter sur ce nouveau CPE au sein de notre communauté, a déclaré M. Cheney. Nous avons été patients, nous avons fait le suivi et nous avons travaillé en équipe. Quelle belle journée!»

La nouvelle installation Au gré du vent, à Saint-Cyprien, peut accueillir l’équivalent de 75 enfants à temps plein, dont 15 poupons.

Un projet attendu

«Oui, ça datait d’il y a longtemps, mais vous avez fait de vrais petits miracles en ce temps de pandémie, malgré les défis dans la dernière année, notamment avec les matériaux», a déclaré le ministre Lacombe.

En effet, ce projet était très attendu, puisqu’il avait été autorisé dès 2011.

«Ce n’est pas le seul. Il y en a encore beaucoup comme ça qui ont mis du temps, en raison de compressions budgétaires dans le passé, admet M. Lacombe. Quand nous sommes arrivés, nous avons mis des choses en place et le projet a repris le chemin du développement.»

Ce dernier fait référence aux allégements récemment annoncés par Québec quant au nombre d’étapes qu’un projet doit franchir jusqu’à sa concrétisation, qui a été réduit de 17 à 9.

Le CPE de Saint-Cyprien a accueilli les enfants pour la première fois le lundi 29 mars.

Milieu familial

Au Québec, quelque 51 000 enfants sont en attente d’une place dans un service de garde reconnu par le ministère de la Famille, que ce soit en CPE ou en milieu familial, rappelle le ministre de la Famille.

La solution doit passer par l’ouverture de places en milieu familial reconnu, pense M. Lacombe. Des mesures doivent être annoncées prochainement dans le but d’inciter les gens à ouvrir un service de garde en milieu familial, dit-il.

Nous sommes tellement fiers. C’est tellement une belle installation. Ce fut un défi pendant la pandémie, mais nous y sommes arrivés et nous en sommes très heureux.

-Julie Robichaud, directrice générale du CPE

À titre d’exemple, le CPE des Jeunes Pousses des Jardins-du-Québec peut coordonner 320 places en milieu familial, mais présentement, seuls 225 enfants fréquentent une quarantaine de ces milieux, qui sont sous sa responsabilité.

«Nos milieux familiaux sont pleins, explique Mme Robichaud. Il manque des responsables de service de garde.»

Le ministre Lacombe invite d’ailleurs les garderies privées à joindre le réseau régi par le ministère de la Famille, en faisant une demande auprès du bureau coordonnateur du CPE de leur secteur.

Saint-Jacques-le-Mineur

Les besoins sont encore grands dans la région. Pas moins de 300 personnes étaient inscrites sur la liste d’attente du CPE de Saint-Cyprien, avant le début officiel des inscriptions.

Une nouvelle installation de 77 places, administrée par ce même CPE, doit voir le jour à Saint-Jacques-le-Mineur. «J’ai grand espoir qu’à ce temps-ci, l’année prochaine, nous allons pouvoir faire l’ouverture», annonce Mme Robichaud.

L’inauguration officielle a eu lieu le 31 mars, de façon virtuelle. en présente du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires