Un investissement de 1,1 M$ pour soutenir 342 emplois dans le comté de Saint-Jean

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Un investissement de 1,1 M$ pour soutenir 342 emplois dans le comté de Saint-Jean
La députée Christine Normandin indique que le Bloc québécois est en veille électorale. (Photo : : Le Canada Français - Jessyca Viens Gaboriau)

Travail. La députée du Bloc Québécois (BQ) dans la circonscription fédérale de Saint-Jean, Christine Normandin, annonce un investissement de 1 102 803 $ dans le cadre du programme Emploi d’été, ce qui permet de soutenir 342 emplois dans son comté.

Ce sont pas moins de 94 organisations à travers le comté de Saint-Jean, qui en bénéficient. Outre la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, cette circonscription couvre aussi les municipalités de Saint-Blaise-sur-Richelieu, Saint-Valentin, Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix et Lacolle, notamment. 

Contribution du BQ

La députée souligne que le travail du Bloc Québécois à la Chambre des communes a permis une bonification substantielle de programme, l’investissement du gouvernement ayant presque doublé en 2022, par rapport aux années 2019 et 2020. 

« Je suis très heureuse de voir l’engouement, encore cette année, des organismes et des entreprises pour le programme Emploi d’été, explique Mme Normandin. Cela montre que les activités économiques et sociales reprennent et c’est une excellente nouvelle pour nos communautés ».

Objectifs du programme Emploi d’été

Ce programme permet aux organismes sans but lucratif et aux employeurs des secteurs public et privé de 50 employés ou moins travaillant à temps plein, de recevoir des sommes dans le but de favoriser la création d’emploi de qualité pour les jeunes travailleurs âgés de 15 à 30 ans. 

Les employeurs ainsi financés ne sont pas obligés d’embaucher des étudiants. 

Ce programme permet donc d’offrir des expériences de travaux aux jeunes en améliorant leur accès au marché du travail.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires