«Garde manger en danger»: une marche citoyenne pour défendre l’avenir de l’agriculture locale

«Garde manger en danger»: une marche citoyenne pour défendre l’avenir de l’agriculture locale

Toute la population est invitée à participer à une marche le 18 novembre, à Montréal, pour défendre l'agriculture québécoise.

Crédit photo : Depositphotos

AGRICULTURE – L’Union des producteurs agricoles (UPA) et la chanteuse Marie-Ève Janvier invitent la population à participer à une marche citoyenne, le 18 novembre, pour défendre et appuyer l’agriculture québécoise.  

La population, les agriculteurs, les représentants du secteur agroalimentaire et leurs partenaires prendront le départ de cette manifestation à 13 h 30, au Parc La Fontaine, à Montréal. L’arrivée se fera à la Place des Festivals, vers 14 h 30.

Accompagné de percussions, de tracteurs, d’outils de cuisine, de drapeaux et d’affiches, le cortège démontrera ainsi son appui à l’agriculture d’ici.

Une fois à la Place des Festivals, l’animation se poursuivra avec des allocutions et de l’animation musicale. Collations, boissons chaudes et produits du Québec seront distribués.

Demandes

L’UPA réclame un meilleur soutien de l’agriculture et des agriculteurs québécois, le respect des normes québécoises pour les produits alimentaires importés, un étiquetage et une traçabilité clairs des aliments, pour le développement des régions de la province et l’occupation du territoire et pour lutter contre les changements climatiques en mangeant local.

«Les agriculteurs de la Montérégie lancent un appel à la solidarité aux consommateurs, affirme Christian Saint-Jacques, président de l’UPA de la Montérégie. Notre agriculture a été sacrifiée lors des dernières ententes commerciales ce qui fragilise l’économie de notre région. De plus, les produits alimentaires importés devraient respecter les mêmes normes environnementales, sanitaires et sociales que celles en vigueur au Canada, ce n’est pas le cas actuellement. Le 18 novembre, unissons nos voix pour demander un étiquetage et une traçabilité clairs des aliments.»

Départs en autobus

L’UPA de la Montérégie organise 14 départs en autobus pour se rendre à la marche. Cette offre de transport est gratuite pour tous les participants.

Un de ces autobus partira à 11 h 30 des bureaux de l’UPA à Saint-Rémi, situés au 6, rue du Moulin. Un autre partira de Saint-Jean-sur-Richelieu, à 11 h 30, à partir du 600, rue Pierre-Caisse (Carrefour Richelieu, près du Super C).

En plus du transport, tous les participants se verront offrir une boîte à lunch gratuite pour le dîner. Pour bénéficier du transport et du repas, il faut obligatoirement s’inscrire en ligne à l’adresse www.upamonteregie.ca, avant le 14 novembre. Pour obtenir plus d’information, il suffit de composer le 450 774-9154 ou le 450 454-5115.

Poster un Commentaire

avatar