Jean Rioux vante les bienfaits de l’Allocation canadienne pour enfants

Louise Bédard
Jean Rioux vante les bienfaits de l’Allocation canadienne pour enfants
Jean Rioux (Photo : Le Canada Français – Archives)

ACTUALITÉ – Se référant au dernier rapport de l’Enquête canadienne sur le revenu montrant un recul de la pauvreté, le député Jean Rioux y voit l’impact des mesures mises en place par son gouvernement pour stimuler l’économie et les effets de l’Allocation canadienne pour enfants.

La vigueur du marché du travail et l’augmentation des prestations pour les enfants ont accru les revenus des familles, fait valoir le député libéral de Saint-Jean. Cette circonscription comprend notamment les municipalités de Saint-Blaise-sur-Richelieu, Saint-Valentin, Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix et Lacolle. Il plaide que les politiques instaurées par son gouvernement s’avèrent être les bonnes à la lumière du fait que 826 000 personnes de moins ne vivent plus sous le seuil de la pauvreté au Canada.

«Nous avons baissé l’impôt des petites entreprises, nous avons lancé les plus ambitieux programmes d’infrastructures de l’histoire du Canada pour faciliter la création de bons emplois tout en améliorant la qualité de vie des Canadiens et des communautés où ils vivent», déclare-t-il.

Enfants

À ces mesures, M. Rioux y ajoute les effets de l’Allocation canadienne pour enfants. Selon les données valables pour le mois d’octobre 2018, 11 480 versements ont été effectués aux parents du comté de Saint-Jean en vertu de ce programme. La valeur moyenne des prestations mensuelles était de 540$. Ils étaient 20 720 enfants concernés par la mesure. Au total, 6 166 000$ ont été distribués au cours du mois de mars, dans la circonscription.

«Lorsque nous avons lancé l’Allocation canadienne pour enfants, nous étions convaincus qu’elle ferait une différence dans la vie des familles canadiennes. Nous étions convaincus que des centaines de milliers d’enfants sortiraient de la pauvreté. Le rapport de Statistiques Canada le confirme. Ce sont 278 000 enfants qui ne vivent plus sous le seuil de la pauvreté au Canada», signale M. Rioux.

Pour financer l’allocation, rappelle-t-il, le gouvernement a augmenté de 1% l’impôt des plus nantis. Ce qui fait dire au député que la redistribution de la richesse est l’une des raisons de son engagement en politique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires