Matériaux Pont-Masson ouvre ses portes à Sainte-Clotilde

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Matériaux Pont-Masson ouvre ses portes à Sainte-Clotilde
Matériaux Pont-Masson a fait de sa succursale de Sainte-Clotilde son centre de distribution. (Photo : gracieuseté)

ACTUALITÉ – Le détaillant de produits de quincaillerie et de rénovation Matériaux Pont-Masson s’installe à Sainte-Clotilde, où elle établit son centre de distribution, sur le site qui abritait autrefois le centre de rénovation Marcil. L’entreprise a accueilli ses premiers clients le 19 octobre.

Il s’agit de la septième succursale de cette entreprise familiale, qui a été fondée en 1979, à Valleyfield, par Monique et Richard Bailey. Elle est aujourd’hui dirigée par leurs fils Éric et Stéphane.

L’ouverture de ce magasin a permis la création de 25 emplois. «Quand on arrivés, tout était fermé et avait été vidé, indique Julie Boucher, directrice des ressources humaines chez Matériaux Pont-Masson. On a réaffiché des postes et plusieurs employés qui travaillaient pour Marcil sont revenus.»

«Nous sommes fiers de pouvoir présenter aujourd’hui ce nouveau magasin à la communauté de Sainte-Clotilde, où nous avons élu notre centre de distribution grâce à tout l’espace d’entreposage disponible», indiquent les frères Bailey.

Nous sommes heureux de mieux desservir la clientèle professionnelle ainsi que la communauté de Sainte-Clotilde et des environs, où un trou de marché avait été laissé vacant.»

-Stéphane et Éric Bailey, copropriétaires de Matériaux Pont-Masson

En effet, la superficie totale de ce nouveau point de vente est de 500 000 pieds carrés. Elle comprend une aire de vente de 6500 pieds carrés et une zone d’entreposage couverte de 40 000 pieds carrés.

La superficie de ventes a été réaménagée de façon à abaisser les tablettes, ce qui permet de voir partout dans le magasin.

Services

L’entreprise se démarque par la qualité de son service, autant pour les particuliers que pour les clients professionnels, qu’ils soient autoconstructeurs, entrepreneurs, industriels, commerciaux ou institutionnels, estime Mme Boucher.

Matériaux Pont-Masson propose à sa clientèle plus de 40 000 produits en stock, dont les grandes marques. «Nous avons un grand réseau de succursales qui nous permet d’approvisionner rapidement nos clients», ajoute Mme Boucher.

«Nous offrons aussi un service d’ingénierie et d’estimation pour les particuliers, les autoconstructeurs et les entrepreneurs, précise Mme Bouchard. Si, par exemple, quelqu’un veut installer un spa sur sa terrasse, pour que tout soit bien soutenu, on peut faire les calculs de charges et l’estimation des coûts.»

Le magasin propose des départements complets pour la peinture, les luminaires, la quincaillerie, l’électricité et l’outillage, sans compter les rayons spécialisés en matériaux de construction, en plomberie et en couvre-planchers.

La superficie de ventes a été réaménagée de façon à abaisser les tablettes, ce qui permet de voir partout dans le magasin. «On offre un service de manière à ce que les gens ne nous cherchent pas. Nos conseillers vont vers la clientèle», assure Mme Boucher.

Le magasin propose des départements complets pour la peinture, les luminaires, la quincaillerie, l’électricité et l’outillage, sans compter les rayons spécialisés en matériaux de construction, en plomberie et en couvre-planchers.

À propos de Matériaux Pont-Masson

L’entreprise compte sept succursales au Québec et en Ontario, en plus d’une boutique de matériaux de finition et d’une division d’exportation dans le Grand Nord.

Elle offre un service d’ingénierie, d’estimation, de fabrication de fermes de toit, de poutrelles et de murs préfabriqués. Elle est aussi dotée d’un bureau de vente destiné aux entrepreneurs. Elle offre aussi un service exclusif aux entrepreneurs, avec horaire prolongé.

Matériaux Pont-Masson possède une flotte de livraison qui compte une soixantaine de véhicules, dont deux grues qui peuvent atteindre une hauteur de 91 pieds.

L’entreprise emploie 375 personnes. Ses ventes ont triplé entre 2000 et 2010, puis ont triplé à nouveau entre 2010 et 2018.

Sur la photo, à l’arrière, on aperçoit Sylvain Gazes, attaché politique de la députée de Huntingdon, Claire Isabelle, François Marcil, ancien PDG de la bannière Marcil, Stéphane Bailey copropriétaire de Matériaux Pont-Masson, et André Chenail, maire de Sainte-Clotilde. À l’avant, on retrouve Richard et Monique Bailey, cofondateurs de Matériaux Pont-Masson, ainsi qu’Éric Bailey, copropriétaire et PDG de l’entreprise, lors de l’ouverture officielle du magasin de Sainte-Clotilde.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires