Saint-Rémi: un passage piétonnier plus sécuritaire devant la Caisse

Saint-Rémi: un passage piétonnier plus sécuritaire devant la Caisse

Présentement, la traverse piétonnière mène entre les deux entrées de la Caisse Desjardins, donc les piétons ne l'empruntent pas.

Crédit photo : Coup d'œil - Archives

SÉCURITÉ – La traverse piétonnière située en face de la Caisse Desjardins des Moissons, à Saint-Rémi, sera déplacée dans le but de la rendre plus sécuritaire. Les travaux seront exécutés ce printemps.  

Actuellement, ce passage mène entre les deux passerelles qui donnent accès aux entrées de la Caisse. Le résultat est que les clients ne l’empruntent et préfèrent traverser vis-à-vis les extrémités de ces passerelles.

«Il y a déjà eu des accidents à cet endroit et c’est dangereux», explique la mairesse, Sylvie Gagnon-Breton.

Le passage pour piétons sera donc déplacé face à l’entrée de la Caisse située près de la rue Perras.

Le marquage au sol sera modifié les trottoirs seront abaissés pour donner un meilleur accès aux personnes à mobilité réduite et aux poussettes.

Une balise temporaire sera aussi installée au centre de la rue, pour rappeler aux usagers de la route que les piétons ont la priorité lorsqu’ils se trouvent sur la traverse piétonnière. Cette balise flexible, vissée au sol, sera cependant retirée l’hiver.

«Le succès de ce nouvel aménagement dépendra du respect du code de la sécurité routière par tous les usagers, rappelle Mme Gagnon-Breton. Il est donc du devoir de tous d’être vigilant et de participer au partage de la route.»

Modifications

Les élus de Saint-Rémi ont récemment obtenu l’autorisation d’apporter des modifications à cet endroit après de nombreuses discussions avec le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des Transports, qui a la responsabilité de cette route.

«Il y a toujours eu des requêtes des citoyens pour que cette traverse soit modifiée, explique Mme Gagnon-Breton. Ç’a été soulevé lors de notre consultation citoyenne Imaginaction et récemment, lors du renouvellement de notre politique de la famille et des aînés.»

Poster un Commentaire

avatar