Une aide de plus de 400 000 $ pour 27 clubs de VTT et de motoneige en Montérégie

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Une aide de plus de 400 000 $ pour 27 clubs de VTT et de motoneige en Montérégie
Les retombées économiques liées à la pratique de la motoneige et du VTT sont estimées à plus de 3 milliards de dollars par année. (Photo : gracieuseté)

ACTUALITÉ – Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel, annonce une aide financière de 444 846 $ à 27 clubs de motoneige et de véhicule tout-terrain (VTT) de la région de la Montérégie.

Cette somme permettra à ces clubs d’entretenir les sentiers, de manière à les rendre plus sécuritaires, et ce, dans le respect de l’environnement.

«Je remercie l’ensemble des bénévoles qui s’impliquent au sein de leur club pour entretenir les sentiers et assurer la sécurité des adeptes de véhicules hors route, déclare le ministre Bonnardel. Votre travail est essentiel à la pratique de ces loisirs et votre implication est inestimable. C’est pourquoi votre gouvernement est fier de soutenir les clubs de motoneige et de véhicules tout-terrain de partout au Québec qui contribuent à l’essor économique de la province.»

Aide versée

Parmi les clubs de motoneige de la région qui ont reçu une aide financière, on compte le Club de motoneige Les Kangourous (5669 $), le Club motoneige du Haut-Richelieu (9064 $), le Club de motos-neige de St-Patrice-de-Sherrington (2854 $) et le Club de motoneige Hemmingford (4493 $).

Les clubs de VTT qui ont reçu une aide financière sont le Club Quad Les Patriotes (26 780 $), le Club Riverain Véhicules Tous Terrains (16 348 $) et le Club Quad Les Aventuriers de la Montérégie (18 534 $).

Ces montants sont versés par l’entremise des programmes d’aide financière aux clubs de véhicules hors route pour le volet Entretien des sentiers et le volet Sécurité et environnement.

Le premier volet vise l’entretien sécuritaire des sentiers reconnus par la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) ou la Fédération québécoise des clubs quads (FQCQ). Il comprend aussi l’achat d’équipement.

Le second volet a pour but notamment de favoriser une signalisation adéquate des sentiers agréés par la FCMQ ou la FQCQ et d’améliorer la sécurité dans la pratique de ces loisirs. Les montants accordés sont remis directement aux fédérations.

L’aide versée à la FQCQ et à ses clubs affiliés, pour l’ensemble du Québec, atteint 6,4 M$ pour l’année financière 2019-2020. L’aide financière totale accordée à la FCMQ et à ses clubs affiliés pour l’année financière 2019-2020 est de 7,1 M$.

Ces programmes sont financés par une contribution sur l’immatriculation de chaque véhicule hors-route.

L’industrie de la motoneige et du VTT en chiffres

8000

Les réseaux de sentiers sont entretenus et surveillés par quelque 8000 bénévoles, dont l’engagement représente environ 2 millions d’heures par année.

33 000

Le réseau de sentiers fédérés au Québec compte plus de 33 000 kilomètres, pour la pratique de la motoneige et plus de 25 000 kilomètres, pour la pratique du VTT.

3 G$

Les retombées économiques liées à la pratique de la motoneige et du VTT sont estimées à plus de 3 milliards de dollars par année.

Source:Cabinet du ministère des Transports du Québec

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Gs_plox
Gs_plox
3 années

Si les passes de vtt serait moins cher il y aurait sûrement plus de monde sur les sentiers