Écrasement d’avion à Saint-Georges-de-Clarenceville

Écrasement d’avion à Saint-Georges-de-Clarenceville
Le pilote

Un petit aéronef de type ultraléger s’est écrasé mercredi soir, à Saint-Georges-de-Clarenceville. Le pilote, un homme de 53 ans qui était seul à bord, a été grièvement blessé, mais repose maintenant dans un état stable.

Peu après 19h, l’appareil s’est crashé dans un champ près de l’intersection de la route 202 et du chemin Beech sud.

À l’arrivée des premiers secours, le pilote, un citoyen de Saint-Georges-de-Clarenceville, était toujours conscient. Son état s’est par la suite détérioré alors qu’on le transportait à l’hôpital.

En soirée, mercredi, les médecins disaient craindre pour sa vie. Toutefois, jeudi matin, son état s’était stabilisé et la Sûreté du Québec (SQ) le déclarait «hors de danger».

Cause accidentelle

Des enquêteurs de la Direction des enquêtes régionales ainsi que des techniciens en scène de crime de la SQ ont été dépêchés sur les lieux afin de déterminer les causes de l’écrasement. «À première vue, rien n’indique qu’un geste criminel ait été causé. Il n’y a pas eu d’incendie non plus, après l’écrasement», rapporte la porte-parole de la Sûreté du Québec, Ingrid Asselin.

Le Bureau de la sécurité des transports a décidé de ne pas enquêter dans ce dossier. «Selon le rapport qu’on a reçu, il y aurait eu de grands vents à l’approche de l’appareil, qui l’ont poussé dans les airs. Ça aurait pu causer l’accident», indique le porte-parole John Cottreau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires