La famille Chevalier à l’émission «Un air de famille»

La famille Chevalier à l’émission «Un air de famille»
Marilyn Chevalier

Marilyn Chevalier, 26 ans, sa sœur Jessica, 16 ans et leur mère Manon, 49 ans, de Saint-Michel, vont tenter cet automne d’éblouir les téléspectateurs de l’émission «Un air de famille».  Avec l’aide de leur coach, Jean-François Breau, l’objectif sera d’être choisi la famille coup de cœur de cette deuxième saison, diffusée à Radio-Canada et animée par Patrice L’Écuyer.

Les familles doivent surprendre leur coach, mais surtout le public, en présentant des performances vocales marquantes et émouvantes.  Les familles qui parviendront à obtenir les faveurs du public, à l’issu de la période de vote suivant chacune des émissions, pourront poursuivre leur parcours jusqu’à la grande finale, qui sera présentée le 19 décembre et qui consacrera la famille coup de cœur de la saison.

Chanter pour surmonter les épreuves

Jessica Chevalier a traversé des moments difficiles l’an dernier, lorsque sa meilleure amie, Catherine, âgée de seulement 15 ans, est décédée à la suite d’un accident de voiture  à St-Rémi.  Son copain, qui était derrière le volant, a lui aussi perdu la vie dans cet accident causé par la vitesse.  «Elles étaient inséparables.  Son amie était toujours à la maison. Ça a créé un grand vide dans la maison pour toute notre famille, explique sa grande sœur Marilyn.  Jessica avait lâché l’école.  Tous ses repères et son monde se sont effondrés.» 

Marilyn a alors invité sa petite sœur à prendre part à l’aventure musicale croyant que cela l’aiderait à passer à travers ces moments difficiles.  «Participer à l’émission, ça permettait à Jessica de se reprendre en main, explique-t-elle.  Ça l’a aidée et ça nous a rapprochées.»

Les Chevalier veulent profiter de la tribune que leur offre ce passage à l’émission «Un air de famille», pour sensibiliser les gens aux dangers de la vitesse excessive sur nos routes.  «Il serait important que les gens qui coursent dans nos rues ne pensent pas que c’est seulement leur vie qu’ils mettent en danger, mais qu’ils pensent à tout ce qui entoure ça.  Toute la communauté de St-Rémi, son école secondaire et les familles ont été touchées.  Ça laisse des traces pour longtemps.»

Chanter : une passion pour les Chevalier

C’est d’abord Marilyn Chevalier qui a eu l’idée de participer à l’émission et de passer les auditions.  «Je fais des concours de chant depuis que je suis toute petite.  Au départ, je voulais vivre de ça.  Je voulais en faire mon métier.»  Après avoir suivi la première saison, Marilyn Chevalier a convaincu sa mère et sa sœur de participer avec elle.

Pour sa mère, Manon Chevalier, le chant est aussi une passion.  «Mon père aussi chantait.  Il donnait des spectacles et ma mère était sa choriste.  On  s’endormait collés sur les speakers, mon frère et moi, lors des spectacles que mon père donnait», se souvient Marilyne.

Quant à Jessica, bien qu’elle n’ait jamais reçu de formation en chant, elle démontre elle aussi beaucoup de talent, croit Marilyn.  «Ma sœur me voit comme son idole, mais moi je la vois comme mon idole.  Elle a tellement une belle voix!»

Le premier épisode sera présenté le 19 septembre à 20h, avec la présentation des 27 familles qui participeront à l’émission cette année.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires