«Louis Cyr» fait le poids en 2013

Par Gabrielle Lachance
«Louis Cyr» fait le poids en 2013
Antoine Bertrand dans la peau du colosse québécois

Le cinéma québécois a attiré un peu plus de monde dans les salles en 2013 par rapport en 2012.Louis Cyr a été le seul film québécois à se hisser dans le top 10 des films les plus rentables au Québec, toutes nationalités confondues.

Les parts de marché des films produits au Québec est passé de 4,8% à 5,6% pour l’année 2013.

Selon l’agence Cinéac, qui a publié ces chiffres hier, le film Louis Cyr aurait largement contribué à cette hausse. Le long métrage, réalisé par Daniel Boyer et mettant en vedette Antoine Bertrand, a rapporté plus de 4 millions de dollars depuis sa sortie en juillet dernier. Le film Gabrielle suit au deuxième rang des films québécois les plus lucratifs de l’année dernière avec des recettes de 1,2 M$.

De plus, Louis Cyr a été le seul film québécois à se hisser dans le top 10 des films les plus rentables au Québec, toutes nationalités confondues. Les neuf autres productions proviennent toutes des États-Unis.

Dans l’ensemble du box-office au Québec, c’est le marché américain qui a rempli le plus de salles en 2013. Les parts de marché des films produits aux États-Unis ont atteint 88,2% dans la province.

Le long métrage le plus lucratif a été The Hunger Games – Catching Fire. Depuis sa sortie le 22 novembre, le film a remporté plus de 6,6 M$ seulement au Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires