Offerts par une artiste de Hemmingford: des ateliers pour initier les tout-petits à l’art

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Offerts par une artiste de Hemmingford: des ateliers pour initier les tout-petits à l’art
Valérie Corbière devant quelques-unes de ses oeuvres. (Photo : : Coup d'oeil - Marc-André Couillard)

Valérie -Corbière travaille à titre d’éducatrice en centre de la petite enfance (CPE), mais elle se passionne aussi pour l’art. Cette artiste de -Hemmingford conçoit de magnifiques illustrations et elle a récemment offert un atelier d’initiation à l’art aux petits qui fréquentent son -CPE, à -Sherrington.

Valérie -Corbière est diplômée en -Techniques d’éducation à l’enfance (CPE). Elle travaille au -Centre de la petite enfance -Les -Jeunes -Pousses des -Jardins-du-Québec depuis 2006.

C’est aussi une artiste de grand talent qui se passionne pour le dessin. Ses illustrations colorées, réalisées aux crayons de couleur, à l’encre, au pastel, à l’aquarelle et au graphite, représentent de jolis personnages. Ses thèmes sont largement inspirés de la nature, de la forêt, de la faune et de la flore.

Corbiere -Art, c’est la part de moi qui rêve et qui croît, avec un crayon dans une main et un pinceau dans l’autre.

Valérie -Corbière

Elle a récemment organisé une exposition de ses œuvres à la bibliothèque municipale de -Sherrington, où elle a animé un atelier visant à initier les -tout-petits aux arts et à la culture. Une quarantaine d’enfants du -CPE de -Sherrington, âgés de cinq ans et moins, sont donc venus, par petits groupes, admirer ses illustrations. Mme -Corbière a profité du moment pour leur expliquer d’où elle tirait son inspiration. Pour ce faire, elle avait apporté avec des plantes et des fleurs, que l’on trouve dans ses dessins. C’était aussi une excellente façon pour eux d’avoir un premier contact avec les livres.

« -Je veux initier les jeunes aux arts, explique l’artiste, qui est -elle-même la mère de deux enfants, âgés de sept et neuf ans. C’est un atelier d’éveil culturel pour les jeunes qui fréquentent la garderie. Cette ouverture vers la culture est moins exploitée pour les 0 à 5 ans. Je souhaite ainsi créer une liaison de longue durée entre le milieu éducatif et la bibliothèque. »

Projets avec les garderies et les -CPE

Cet atelier offert aux enfants du -CPE de -Sherrington a servi d’essai. Valérie -Corbière souhaite développer un projet en collaboration avec la -MRC des -Jardins-de-Napierville.

« J’aimerais organiser des expositions éphémères, à raison d’un mois à la fois, dans différents lieux communautaires, comme les bibliothèques, et donner la possibilité à des groupes d’enfants en garderie ou en -CPE de venir me rencontrer pour vivre une expérience culturelle, -explique-t-elle. Je suis disponible une journée par semaine pour le faire. »

En 2021, elle a conçu un atelier d’art pour les familles et elle a animé une journée artistique à l’école primaire, à -Hemmingford. Depuis, elle a aussi soumis sa candidature pour participer au programme -La culture à l’école, du ministère de l’Éducation.

Autodidacte

Le travail artistique de -Mme -Corbière est plutôt récent. Ce n’est qu’en 2019 qu’elle a commencé à exposer ses œuvres sur les réseaux sociaux. Puis, la pandémie a donné un élan à ses inspirations. Son -porte-folio compte aujourd’hui plusieurs dizaines d’illustrations.

« -Je reçois parfois des commandes personnalisées, -dit-elle. Les gens me parlent de ce qui les intéresse et je leur présente une proposition d’œuvre. »

En 2020, elle a enregistré son entreprise, -Corbiere -Art, et elle s’est dotée d’un site -Internet. Elle travaille à ce projet avec son conjoint, -Jean-François -Dumouchel. On peut y voir ses œuvres et on peut également télécharger gratuitement des dessins à colorier qu’elle a réalisés.

Boutique en ligne

Sur son site -Internet, on trouve aussi une boutique en ligne, où il est possible de commander des reproductions authentifiées des œuvres de -Mme -Corbière ou encore des produits dérivés de ses illustrations, comme des macarons, des cartes de souhaits, des aimants ou des cartes postales.

« -Nous avons développé des produits, trouvé des partenaires et des détaillants québécois. Nous souhaitons nous distinguer par laqualité de nos produits, favoriser l’achat local et offrir un excellent service », -précise-t-elle.

À titre d’exemple, ses cartes sont composées en partie de papier recyclé et les emballages sont compostables.

Entretremps, on peut trouver ses cartes de souhaits dans différentes boutiques, dont -Éco-Vrac, à -Napierville, au -Marché -Tradition, à -Hemmingford, chez -Coiffure -Mode -Elle, à -Sherrington et dans les boutiques -Signé -Local du -Dix-30, de -Saint-Bruno et de -Québec.

Un livre pour enfants en préparation

Valérie -Corbière travaille aussi à la conception d’un livre pour enfant, destiné à un public âgé de sept et huit ans. Ce livre, dont le titre est « L’arbre aux louches », est entièrement illustré par l’artiste, tandis que les textes sont l’œuvre de M. Dumouchel, son conjoint. Il raconte l’histoire d’un petit renard qui veut cuisiner un ragoût printanier à l’aide d’ingrédients qu’il doit récolter en forêt.

D’ailleurs, le couple est toujours à la recherche d’un éditeur pour faire paraître ce livre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires