École de hockey Power Tec Plus : améliorer sa technique en s’amusant

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
École de hockey Power Tec Plus : améliorer sa technique en s’amusant
Environ 25 jeunes hockeyeurs sont présentement inscrits aux cliniques de l'École de hockey Power Tec Plus de Marc Filteau. (Photo : gracieuseté)

Sport. Marc -Filteau est un passionné de hockey. Plus jeune, il a joué plusieurs années dans les rangs junior. Aujourd’hui, ses deux fils suivent ses traces. En 2019, M. Filteau a démarré sa propre école de hockey, -Power -Tec -Plus, pour partager ses connaissances du sport. Son objectif : aider les jeunes athlètes à améliorer leur technique dans le plaisir et à prix abordable.

Les pratiques sont intenses. Je veux qu’ils donnent leur maximum, mais je veux aussi des sourires et qu’ils soient contents d’eux.

Marc -Filteau, fondateur de l’École de hockey -Power -Tec -Plus

Du hockey, la famille -Filteau en mange ! M. Filteau a joué toute sa vie au hockey. À 16 ans, il a été repêché au tout premier rang dans la -Canadian -Junior -Hockey -League.

En 2021, son fils -William, qui était alors âgé de 16 ans, a été repêché par les -Cataracters de -Shawinigan, une équipe de la -Ligue de hockey junior majeur du -Québec. De son côté, son fils -Nathan évolue au niveau juvénile dans le circuit du -Réseau du sport étudiant du -Québec.

Marc -Filteau a décidé de démarrer une école de hockey à -Napierville dans le but de développer les aptitudes des jeunes garçons et filles qui jouent localement, au sein de l’Association de hockey mineur de -Beaujeu, mais il accueille aussi des joueurs d’un peu partout dans la région.

Cliniques

Après une pause forcée en raison de la pandémie, l’école de hockey de M. Filteau a repris ses activités en septembre 2022.

Cet automne et cet hiver, il offrait quatre cliniques par mois, les samedis matin, de 7 h 30 à 8 h 30, aux jeunes de niveau atome, -pee-wee, novice et bantam.

Lors de ses entraînements, M. Filteau est secondé par son ami -Kevin -Fournier, qui a joué aux -États-Unis au niveau universitaire, dans la division 1 du circuit -NCAA. Son fils -William agit comme entraîneur technique, tandis que son fils -Nathan est entraîneur des gardiens de but.

« -Nos entraînements se font dans une ambiance familiale, explique M. Filteau. Tout se fait dans l’intégrité et la transparence. Notre but est d’aider les jeunes à développer les aspects techniques du hockey, comme les départs rapides, la réception de passes, les virages brusques, la vision du jeu, etc. On fonctionne à l’aide d’exercices qui sont basés sur le développement individuel de chacun. »

M. Filteau a même assisté à certaines parties de jeunes inscrits à ses cliniques, lorsqu’ils jouaient à -Napierville.

« -Je leur fais part de mes observations par rapport aux choses qu’ils font bien et d’autres qui sont à améliorer. Ça leur permet de développer un sentiment d’appartenance envers l’école et ça les valorise. C’est quelque chose que je vais faire encore davantage l’année prochaine. »

Valeurs

Avec son projet, -Marc -Filteau veut rejoindre le plus de jeunes athlètes possible, peu importe leur niveau.

« -Je veux donner la chance à tous ceux et celles qui pratiquent le hockey de s’épanouir dans leur sport, -dit-il. Je ne vise pas l’élite. Je veux donner la chance à tout le monde. Mon objectif est de leur inculquer de bonnes valeurs, comme la discipline, le dépassement de soi et le plaisir. Je veux qu’ils deviennent de meilleures personnes dans tous les aspects de leur vie. »

Deux entreprises, -Plastech -Plus et -Midas de -Saint-Jean–sur-Richelieu, appuient le projet de M. Filteau en l’aidant financièrement. « -Manuel -Landry, qui est le président de -Plastech -Plus, est un ancien -vice-président de l’association de hockey mineur à -Napierville, précise M. Filteau. Daniel -Evers, le propriétaire du garage -Midas va aussi me supporter. Ça va nous permettre de créer des chandails à l’effigie de l’école et d’acheter de l’équipement pour l’entraînement lors des cliniques. »

Cliniques estivales

Les cliniques de l’École de hockey -Power -Tec -Plus se termineront à la fin du mois de mars à -Napierville, mais M. Filteau met en place des cliniques estivales qui se tiendront les fins de semaine de mai et de juin, au -Sportium, à -Sainte-Catherine.

Les inscriptions commenceront sous peu. Pour obtenir plus d’information à ce sujet, il suffit de visiter la page -Facebook de l’école de hockey.

« À partir du mois de septembre, je vais reprendre les cliniques de hockey à l’aréna de -Napierville, jusqu’au mois de mars », souligne M. Filteau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires