pneus poupart installation gratuite

Circonscription de Châteauguay-Lacolle: 7 questions à la députée Brenda Shanahan

Circonscription de Châteauguay-Lacolle: 7 questions à la députée Brenda Shanahan
Brenda Shanahan

BILAN Le Parti libéral du Canada a célébré son 1er anniversaire au pouvoir, le 19 octobre. Pour l’occasion, le Coup d’œil s’est entretenu avec la députée de la circonscription de Châteauguay-Lacolle, Brenda Shanahan.

Quelle est votre plus grande réalisation dans votre circonscription jusqu’à présent ?

«Il y a le programme Emplois d’été Canada. Nous avons dit oui à tous les organismes qui ont demandé de l’argent pour embaucher des étudiants cet été, même les entreprises privées, ce qui a permis la création de 205 emplois étudiants, dans 73 organisations. Il y a aussi le certificat phytosanitaire que les agriculteurs qui exportent vers les États-Unis peuvent maintenant obtenir à la Ferme expérimentale de Sainte-Clotilde au lieu d’avoir à se rendre à Montréal.»

Quels sont les enjeux particuliers de votre circonscription ?

«On a déjà offert 500 M$ pour les infrastructures numériques dans les régions rurales, mais ce n’est pas assez. Dans notre mise à jour économique présentée il y a quelques semaines, il y a une promesse d’investir 2 G$ pour amener Internet haute vitesse jusqu’au dernier mille, pas seulement dans les centres urbanisés. Je suis aussi préoccupée par l’environnement. On sait qu’il y a des sites contaminés et des endroits où la nappe phréatique est contaminée. Il y a aussi des zones fauniques qu’on doit protéger.»

Où en est le travail depuis la parution du rapport du comité parlementaire qui a étudié le Programme des travailleurs étrangers temporaires ?

«C’est une question prioritaire au caucus rural du Québec. Mon collègue Jean-Claude Poissant [secrétaire parlementaire du ministre de l’Agriculture et de l’Agro-alimentaire Lawrence MacAulay] travaille sur ce dossier. On est proche d’une résolution. Il y a d’autres acteurs et facteurs qui doivent s’aligner, mais il va y avoir des nouvelles bientôt.»

Comment réagissez-vous au choix des Américains d’avoir élu Donald Trump ?

«J’étais déçue. Pas parce que je suis une fan de Mme Clinton, mais à cause de la façon dont M. Trump a fait sa campagne. C’était inquiétant. Le peuple a parlé et nous allons travailler avec le nouveau président. L’argent parle beaucoup et c’est du bon business qu’on fait ensemble. Le Canada, c’est l’ami que tout le monde veut avoir.»

Quelle a été votre plus grande découverte depuis que vous avez été élue ?

«Je suis une simple députée. Je ne suis pas ministre, mais j’ai quand même passablement de responsabilités. Je dois étudier d’importants dossiers qui sont en dehors de mon champ d’expertise. J’ai siégé sur le comité de l’aide médicale à mourir et je travaille à revoir Postes Canada. C’est un honneur d’avoir ce rôle qui est plus grand que juste ce qu’on peut apporter de manière personnelle.»

À titre de députée, avez-vous facilement accès au premier ministre Justin Trudeau ?

«Pendant la campagne électorale, nous avons eu l’opportunité de passer beaucoup de temps avec lui pour tisser des liens. Maintenant, il est plus comme notre patron et on ne veut pas l’achaler avec nos petits problèmes. Si j’ai besoin, je suis capable d’avoir un rendez-vous avec lui. En faisant le tour de la circonscription, j’ai remarqué qu’il y a beaucoup de monde qui est de sa parenté. Je lui ai dit qu’il va devoir venir faire un tour dans la circonscription. Je sais qu’il est venu visiter son père au cimetière à Saint-Rémi, très tôt la journée du vote.»

Pendant la campagne électorale, vous avez évoqué la possibilité de faire changer le nom de la circonscription. Où en est ce dossier ?

«On a déposé une demande pour faire le changement de manière administrative, mais ce n’est pas une urgence. C’est une commission indépendante qui voit aux limites des circonscriptions. Ça devrait être fait d’ici la fin de notre mandat.»

Données sur la circonscription de Châteauguay-Lacolle

  • 940 km2
  • 92 69 habitants
  • 76 129 électeurs
  • Cette circonscription regroupe notamment 9 des 11 municipalités de la MRC des Jardins-de-Napierville. Le village et le canton de Hemmingford font plutôt partie de la circonscription de Salaberry-Suroît. Étrangement, la municipalité de Lacolle fait partie de la circonscription de Saint-Jean.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des