Les distillateurs veulent des mesures pour sauver leur industrie

L'Union québécoise des microdistilleries (UQMD) a récemment fait une sortie publique pour mettre de l'avant que le gouvernement doit revoir plusieurs aspects législatifs qui étouffent l'épanouissement des distillateurs. À l'échelle locale, l'entreprise Terre à Boire, située à Saint-Blaise-sur-Richelieu, se dit très touchée par ce qui est pointé du doigt et estime qu'il y a aussi un manque important dans la mise en valeur du travail des distillateurs qui offrent des produits qu'on nomme du grain à la bouteille.

Les plus récents