Génération Sport a un nouveau propriétaire

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Génération Sport a un nouveau propriétaire
Marie-Ève et Éric Fournier, Danielle Pitre et le nouveau propriétaire de Génération Sport, Frédéric Brunet. (Photo : gracieuseté)

ACTUALITÉ.  Le concessionnaire de motoneiges et de quads, Génération Sport, fête ses 30 ans en 2021. Le 1er juin, cette entreprise familiale, fondée par Danielle Pitre, a été acquise par Frédéric Brunet, qui veut continuer de faire grandir l’entreprise. 

Mme Pitre part à la retraite. Au cours des prochaines semaines, elle sera présente pour assurer une transition harmonieuse vers le nouveau propriétaire. Sa fille, Marie-Ève Fournier, qui travaillait dans l’entreprise depuis plusieurs années, se retire également pour relever d’autres défis. Quant à son fils, Éric Fournier, il poursuit sa carrière à chez Génération Sport à titre de directeur des ventes. 

Histoire

Génération Sport a bien évolué depuis sa fondation. En 1991, Danielle Pitre a acheté un commerce existant, à Saint-Édouard. À l’époque, on n’y vendait que des motoneiges. Au début des années 2000, l’entreprise a élu domicile à son emplacement actuel, sur le chemin Rhéaume, à Saint-Michel. 

« Au début, il n’y avait que quatre employés et maintenant, nous sommes seize, raconte Mme Fournier. L’entreprise a beaucoup grossi et nous avons fait entrer de nouvelles lignes de produits, soit les VTT et les véhicules côte à côte. » 

Popularité

Génération Sport est associée à la bannière BRP. Ce concessionnaire vend des véhicules neufs des gammes Ski-Doo, Can-Am VTT et Can-Am côte-à-côte, ainsi que plusieurs marques du côté des véhicules usagés.  

On peut également s’y procurer tout l’équipement nécessaire pour pratiquer cette activité, que l’on pense aux vêtements, casques, bottes, manteaux et tous les accessoires pour ces véhicules, comme des coffres ou des toiles.  

« Nous desservons des clients de partout au Québec, précise Mme Fournier. On expédie même des véhicules par avion. On en envoie au Nunavut. On compte aussi une importante clientèle agricole, qui utilise les VTT et les côtes à côte dans le cadre de leur travail. »

Comme ce fut le cas pour de nombreuses autres activités extérieures, la popularité de ce loisir a grimpé en flèche au cours de la dernière année. « Cette année, ç’a explosé, lance Mme Fournier. Nous avons vendu facilement le double du nombre de véhicules, par rapport à l’année passée. Nous vendons en moyenne 150 motoneiges par année, mais nous en avons vendu 250 cette année. On observe le même phénomène avec les VTT et les côtes à côte. »

Un nouveau propriétaire passionné

Frédéric Brunet, un entrepreneur natif de Léry, est donc le nouveau propriétaire de Génération Sport depuis le 1er juin. M. Brunet a été propriétaire de plusieurs entreprises dans sa carrière, œuvrant principalement dans le secteur des matières premières destinées au marché de l’aéronautique et du transport. 

« J’arrivais à 45 ans et je voulais relever un nouveau défi, dit-il. Je suis un passionné de véhicules hors route, que ce soit la motoneige, la moto ou le côte à côte. J’ai fait du motocross quand j’étais jeune et j’ai mon permis de moto depuis l’âge de 16 ans. »

Avant d’en être propriétaire, M. Brunet a été un client de Génération Sport. « Je suis quelqu’un qui achète une nouvelle machine chaque année, lance M. Brunet. Je connais ça sur le bout de mes doigts. Cette fois, au lieu d’être un client, je vais être un vendeur. »

En étant un client de Génération Sport, M. Brunet a appris que Mme Pitre cherchait quelqu’un pour prendre sa relève. « Nous nous sommes rencontrés et ç’a cliqué », explique-t-il. 

Nouveautés à venir

Les affaires vont bien pour Génération Sport et M. Brunet entend profiter de cette lancée pour bonifier les services et les produits qu’il offre. «Présentement, on gère notre croissance, mais mon objectif est d’agrandir le département de service pour pouvoir faire plus de réparations et d’entretien sur les machines, précise M. Brunet.

J’ai aussi un plan d’expansion sur place ou une nouvelle succursale.»

«D’ici la prochaine année, mon objectif est d’ajouter une ligne de motos de route, de motocross et de motomarine», ajoute-t-il. 

Cette croissance se traduit par la création d’une dizaine de nouveaux emplois. «Nous avons plusieurs postes à pourvoir, conclut M. Brunet.

Nous recherchons des mécaniciens, des commis aux pièces et un directeur financier.» 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires