3,3 millions $ investis pour la réussite éducative et sociale des jeunes dans la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

Photo de Jacques Larochelle
Par Jacques Larochelle

Le président de la Conférence régionale des élus (CRÉ) Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, Yves Daoust, accompagné de Sophie Harnois, directrice générale de Réunir Réussir (R2), Jasmin Felx, président du Forum jeunesse, de Marie-Louise KerneÏs, présidente de la Commission Formation, Recherche et Sciences de la CRÉ et de Nancy Granger, du Partenariat pour une communauté éducative, a annoncé les détails d’une importante entente de partenariat visant la réussite éducative et sociale des jeunes de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent.  Plus de 3,3 millions de dollars y seront investis d’ici 2016.

La réussite éducative et sociale des jeunes représente un défi collectif et une responsabilité partagée de tous les acteurs et de tous les milieux. L’action intersectorielle permet la mise en commun des forces, des connaissances et des outils afin de résoudre des problèmes complexes et multifactoriels qui dépassent les capacités et les responsabilités d’un seul secteur.

« Seule une action concertée entre les différents acteurs aux niveaux local et régional permettra d’avoir une influence sur les conditions sociales, économiques et environnementales favorisant la réussite éducative et sociale des jeunes », a souligné Yves Daoust. « Nous devons nous adapter aux disparités entre les différents milieux de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent ».

En effet, on note d’importants écarts en ce qui a trait au taux annuel de sorties sans diplôme ni qualification, selon les localités de la région. Ce taux varie de 14,2 % à 24,3 % selon les milieux. Les disparités liées au genre amènent l’adoption d’une approche différenciée selon les sexes. La situation des garçons étant alarmante alors que le taux de sorties sans diplôme oscille entre 16,1% et 29,1% selon les localités.

Finalement, Nancy Granger est venue présenter le projet de partenariat pour une communauté éducative. « L’originalité de notre démarche est en grande partie liée au fait que les rencontres de parents se tiennent dans leur milieu de travail, pendant les heures de travail. Les partenaires du projet sont des  propriétaires d’entreprises de la région qui emploient des parents d’enfants du primaire et du secondaire ».

Les partenaires

Les nombreux partenaires de cette importante démarche régionale étaient représentés afin  d’assister au coup d’envoi officiel du CERES.  Ces partenaires sont notamment: les ministères de l‘Éducation, du Loisir et du Sport, des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, Emploi-Québec, l’ASSSM et les CSSS de la région, Réunir Réussir, Québec en Forme, les commissions scolaires desservant la région, le Forum jeunesse VHSL, le Collège de Valleyfield, Engagement Jeunesse et le CRPMT.

Source: Éric Corbeil, conseiller en communication, CRÉ Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires