Des jeunes impliqués dans des projets d’été inspirants

Des jeunes impliqués dans des projets d’été inspirants

La Coopérative «Vois ta jeunesse» poursuit ses activités jusqu’au 15 août.

ÉCONOMIE – Tonte de gazon, gardiennage, lavage de fenêtres, etc. Cet été, 16 jeunes de la région participent à la treizième saison de la Coop «Vois ta jeunesse», lancée officiellement le 3 juillet par le Carrefour jeunesse-emploi Huntingdon situé à Saint-Rémi.

Ce projet, qui couvre toutes les municipalités du territoire des Jardins-de-Napierville, parraine des jeunes âgés entre 12 et 17 ans qui souhaitent occuper un emploi d’été.

Plusieurs adolescents de la région veulent débuter sur le marché du travail, mais ne peuvent travailler en raison de leur âge ou de leur manque d’expérience. La Coopérative est un programme éducatif qui aide ces jeunes à acquérir des connaissances en travaillant pour leur propre minientreprise. Le projet permet aux adolescents de travailler en équipe à l’élaboration de leur entreprise afin d’accomplir des travaux en tous genres au service de la communauté. Tonte de gazon, gardiennage, lavage de fenêtres, etc.

Chapeauté par le Carrefour jeunesse-emploi Huntingdon ainsi que par un comité local de Saint-Rémi, les jeunes sont encadrés par deux animatrices qui les guident dans la réalisation de leurs tâches. « La Coop les aide à réaliser leurs rêves et à développer leur autonomie en occupant un premier emploi rémunéré», explique Stéphanie Hamelin, animatrice de la Coopérative «Vois la jeunesse».

Les jeunes peuvent amasser en moyenne, entre deux cents et quatre cents dollars durant l’été, ce qui représente beaucoup d’argent pour la majorité d’entre eux. «Cet argent peut servir à payer leurs cours de conduite ou à acheter le iPod dont ils rêvent tant! Le projet les rend indépendants», indique Mme Hamelin.

Quarante-quatre jeunes ont participé aux entrevues sur une base volontaire et seize ont été retenus en raison du nombre d’animatrices disponibles. Aussi, la Coop fait mentir l’opinion populaire qui veut que les jeunes sont moins travaillants qu’autrefois.  « On sous-estime les jeunes d’aujourd’hui. La plupart sont motivés et veulent travailler. C’est un projet collectif qui crée un effet de communion au sein du groupe», conclut l’animatrice.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires