Fusion: les élus veulent une étude

Fusion: les élus veulent une étude
Les élus de Saint-Cyprien-de-Napierville sont d'accord pour que le ministère des Affaires municipales produise une étude de faisabilité sur le projet de fusion avec Napierville.

Politique municipale – Le conseil municipal de Saint-Cyprien-de-Napierville veut tenir une rencontre avec le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) pour demander une étude de faisabilité sur une éventuelle fusion avec Napierville.

Les élus ont voté en faveur d’une telle résolution lors de la dernière séance du conseil qui s’est tenue le 13 janvier. «Avant de faire une fusion, il faut savoir si c’est avantageux ou pas, affirme Normand Lefebvre, maire de Saint-Cyprien-de-Napierville. On ne peut pas être pour ou contre sans connaître les chiffres, les avantages ni les désavantages.»

M. Lefebvre soutient avoir rencontré à ce sujet le maire de Napierville, Jacques Délisle, la semaine dernière. «Le maire de Napierville est sur le même principe que moi», affirme M. Lefebvre.

Rappelons que la municipalité de Napierville a déjà adopté une telle résolution en 2013, mais c’était avant les dernières élections municipales. Le conseil qui était alors en place à Saint-Cyprien-de-Napierville s’opposait à cette démarche.

Échéancier

Il n’y a encore aucune date de prévue pour une rencontre avec le MAMOT. Selon M. Lefebvre, l’étude de faisabilité, dont les coûts seraient défrayés par le Ministère, pourrait prendre de six mois à un an à être produite.

Même si ses résultats semblaient favorables à une fusion entre les deux municipalités, les citoyens devront être consultés. «C’est mieux de tenir un référendum, croit M. Lefebvre. Pour avoir une consultation, il faut que les deux conseils soient d’accord. Si ce n’est pas avantageux pour un des deux, c’est sûr que ça ne se ferait pas. C’est juste une étude. On n’est pas attachés à ça.» Selon M. Lefebvre, si de telles consultations devaient se tenir, ce ne serait pas avant 2016.

Taxes

Une étude a déjà été produite en 1996 concernant un projet de regroupement des deux municipalités. C’est M. Lefebvre qui était le maire de Saint-Cyprien-de-Napierville à l’époque et il s’était opposé à cette démarche. «Les taxes augmentaient de 40% à Saint-Cyprien, explique-t-il. Dans les derniers huit ans, les taxes ont beaucoup augmenté à Saint-Cyprien. La différence avec Napierville serait moins grande, mais ça prend une étude pour le savoir.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires