La population invitée à poser un geste de bienveillance envers les aînés

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
La population invitée à poser un geste de bienveillance envers les aînés
Les aînés qui sont victimes de maltraitance doivent en parler à un proche en qui ils ont confiance ou en composant le 9-1-1-. (Photo : Depositphotos)

Actualité. Le 15 juin est la -Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des aînés. À cette occasion, la -Table des aînés de la -MRC des -Jardins-de-Napierville, qui regroupe une douzaine d’organisations qui ont pour mission d’assurer le -bien-être des aînés, invite la population faire un acte de bienveillance envers un aîné.

Cette année, la -Table des aînés a remis une trousse d’information aux élus de chacune des 11 municipalités de la -MRC des -Jardins-de-Napierville pour les informer et les sensibiliser à la problématique de la maltraitance des aînés.

Cette trousse comprend des informations au sujet des différents organismes qui œuvrent auprès des aînés sur le territoire, ainsi que des suggestions d’activités de sensibilisation à réaliser dans le cadre de la journée du 15 juin, notamment dans le but de prévenir et de contrer la malveillance, ainsi que pour briser l’isolement des aînés vulnérables.

Impuissance

La pandémie de -COVID-19 a exacerbé le sentiment d’impuissance chez de nombreux aînés. C’est ce que remarque le directeur général du -Service d’action bénévole -Au cœur du -Jardin (SAB), -Sylvain -Roy, qui œuvre auprès des aînés de toute la -MRC des -Jardins-de-Napierville. Le -SAB fait d’ailleurs partie des organisations qui siègent à la -Table des aînés de la -MRC.

« -Plusieurs aînés ont perdu des proches en raison de la -COVID, -dit-il. Nous n’avons pas encore mesuré toutes les conséquences de la pandémie chez nos aînés. On le constate parce qu’il y a beaucoup de gens qu’on ne rejoint plus. La santé psychologique de plusieurs d’entre eux a été hypothéquée, en raison du confinement. Ç’a été une épreuve significative pour tout le monde, mais surtout pour les aînés. Si plusieurs d’entre eux sont résilients, certains y ont quand même laissé leur -mieux-être. »

Maltraitance

Si un aîné est victime de maltraitance ou si un proche est témoin de tels agissements, il est important de le dénoncer haut et fort, souligne M. Roy.

« -Il ne faut pas attendre, -dit-il. On peut communiquer avec un proche en qui on a confiance, on peut composer le -9-1-1 ou encore appeler à la -Ligne -Aide -Abus -Aînés, au 1 888 4892287. »

« -Notre slogan, au niveau de la -MRC, c’est -Demander de l’aide, c’est fort !, poursuit M. Roy. C’est important de ne pas garder ça pour soi. Souvent, il suffit d’en parler pour que ça arrête. Le cycle de la maltraitance peut s’arrêter à partir de là. Tout un chacun est invité à poser un geste de bienveillance à l’égard des aînés, que ce soit un appel ou une visite. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires