Lancement de la 30e campagne de l’Opération Nez rouge

Lancement de la 30e campagne de l’Opération Nez rouge

Toute l’opération repose sur le travail des bénévoles qui, encore cette année, sont appelés à s’impliquer en grand nombre.  Ce sont les 58 000 bénévoles ambassadeurs qui sont les porte-parole de la campagne publicitaire de Nez rouge cette année. 

Bien qu’aucun organisme maître d’œuvre n’ait pris en charge la campagne dans le secteur de Saint-Rémi/LaPrairie, le service sera tout de même offert grâce à l’implication de la Maison des jeunes de Châteauguay.  Comme de plus en plus de réceptions des fêtes ont lieu tôt en saison, l’Opération Nez rouge démarrera sa campagne le 29 novembre, jusqu’au 31 décembre.

Main d’œuvre variée

La centrale a besoin de chauffeurs et d’accompagnateurs pour reconduire les fêtards en fin de soirée.  Il faut aussi des téléphonistes, des répartiteurs, des responsables des radios.  C’est sans compter les gardes du corps de la Mascotte.  «On est toujours à la recherche de bénévoles», explique Linda Proulx, directrice de la Maison des jeunes de Châteauguay.

Elle se dit prête à relever le défi de coordonner le secteur de Saint-Rémi/LaPrairie, en plus de celui de Châteauguay, pour la première fois cette année.  «On veut surtout faire un appel aux clients de ne pas utiliser leur véhicule s’ils ont consommé de la drogue, de l’alcool ou s’ils sont fatigués.  On tient à rappeler que le service est gratuit.» 

Une équipe sera en tournée dans les écoles secondaires et professionnelles dès la semaine du 18 novembre, pour sensibiliser les jeunes.

Cette 30e campagne permettra à l’Opération Nez rouge d’accueillir son millionième bénévole, depuis le tout début, en 1984.  «Bien peu d’organismes franchissent l’étape du million de bénévoles dans leur histoire, et l’Opération Nez rouge peut être fière de pouvoir ajouter son nom sur cette courte liste», soutient Jean-Marie De Koninck, président fondateur de l’Opération Nez rouge.

Un territoire immense 

La centrale de Saint-Jean dessert un territoire allant de Venise-en-Québec à Marieville, et de Hemmingford jusqu’à Therford.

Il y aura également une centrale dédiée au secteur de Saint-Rémi/Laprairie et une autre pour le secteur de Châteauguay.

Le secteur de Saint-Rémi/LaPrairie comptait sur la présence de plus de 400 bénévoles par année pour effectuer plus de 600 raccompagnements.  L’an dernier, 15 000$ ont été amassés au profit du Club Optimiste de Saint-Rémi, qui se retire cette année, après une implication de 18 campagnes. 

La Maison des jeunes de Châteauguay a effectué 800 raccompagnements l’an dernier, avec l’aide de 250 bénévoles, ce qui leur a rapporté près de 14 000$.

En 2012, plus de 500 bénévoles d’Opération Nez rouge du Haut-Richelieu ont effectué 1971 raccompagnements.  Plus de 33 000$ ont été ainsi remis au Club optimiste St-Eugène, maître d’œuvre de la campagne dans la région.

Comment s’inscrire

Opération Nez rouge invite les gens à se procurer un formulaire d’inscription en version papier dans les caisses Desjardins ou aux points de service de la Société de l’assurance automobile du Québec.  On peut également remplir le formulaire en ligne sur www.operationnezrouge.com.  On peut contacter l’Opération Nez rouge du secteur de Saint-Rémi/Laprairie et Châteaugay au (450) 699-6011 et du secteur du Haut-Richelieu au (514) 829-5184.

Dans les 72 heures, le service policier vérifie le permis de conduire et le dossier du candidat. Avant de commencer les tournées, les bénévoles reçoivent une courte formation vidéo de 10 à 15 minutes.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires