Le bilan routier s’alourdit en Montérégie

Le bilan routier s’alourdit en Montérégie

Le bilan routier annuel de la SQ fait état d'une hausse de près de 17% des collisions mortelles en Montérégie.

En 2013, 48 personnes sont mortes sur les routes desservies par la Sûreté du Québec en Montérégie. Un bilan routier annuel qui s’alourdit dans la région.

Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2013, pas moins de 47 collisions mortelles sont survenues sur le territoire. Elles ont coûté la vie à 48 personnes.

En comparaison, en 2012, 40 collisions mortelles et 44 décès ont été comptabilisés par la SQ. Cela représente une hausse de 17% des collisions et de près de 10% des décès.

Selon la porte-parole de la Sûreté du Québec, Ingrid Asselin, « plusieurs facteurs ont pu contribuer à cette légère hausse ». L’utilisation du cellulaire au volant, l’omission de porter sa ceinture de sécurité et la conduite avec facultés affaiblies par les drogues ou l’alcool en font partie. « Le premier facteur reste la conduite imprudente, qui inclut la vitesse excessive », souligne-t-elle.

L’ensemble des patrouilleurs de la Sûreté du Québec en Montérégie ont participé à plus de 154 000 interventions sur les routes de la région durant l’année. « Ce chiffre inclut entre autres les opérations contre le cellulaire et la vitesse au volant ainsi que les barrages routiers », précise Mme Asselin.

Bilan provincial

Si le bilan routier s’est alourdi en Montérégie, la situation est différente pour l’ensemble de la province. Mardi le 18 mars, la SQ dévoilait ce qu’elle qualifie de « meilleur bilan routier observé à ce jour » sur son territoire.

En 2013, le nombre de collisions mortelles a chuté de près de 7% au Québec par rapport à l’année précédente. 277 personnes ont tout de même perdu la vie dans des collisions qui, parfois, auraient pu être évitées, selon la Sûreté du Québec.

Le bilan routier provincial dressé par la SQ indique également que le nombre de collisions avec blessés graves a diminué de près de 15% cette année, par rapport à 2012.

La Sûreté du Québec n’a pas été en mesure de fournir les données sur le nombre de collisions avec blessés graves survenus en Montérégie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires