Le centre communautaire de Saint-Michel sera rénové

Le centre communautaire de Saint-Michel sera rénové
Les travaux de rénovation et l'agrandissement du centre communautaire de Saint-Michel devraient débuter à la mi-avril et se terminer à la fin du mois d'août 2015.

Infrastructures – La municipalité de Saint-Michel veut rénover et agrandir son centre communautaire, construit en 1978 au coût de 400 000$. Les travaux devraient débuter à la mi-avril. Il s’agit d’un projet d’environ 1,5 M$.

Une fois les travaux complétés, l’édifice qui est divisé en trois salles en comptera cinq, incluant le gymnase. Chacune des salles sera munie d’une cuisinette. Les deux plus grandes salles pourront contenir ensemble environ 450 personnes. La toiture, la fenestration et les salles de bains seront refaites à neuf.

Le centre communautaire sera équipé de nouveaux systèmes de chauffage, d’éclairage et d’air climatisé. Pour se conformer aux normes de sécurité incendie, les portes doivent être changées et le bâtiment doit être muni de sorties de secours supplémentaires.

Le maire Jean-Guy Hamelin rappelle que ce projet était dans l’air depuis un certain temps. «Ça faisait plusieurs années qu’on l’avait dans nos projets. On a formé un comité en 2013 et c’est la firme Julie Dagenais Architecte qui a fait les plans», explique-t-il.

Selon lui, ces travaux étaient devenus nécessaires. «Le centre communautaire est passablement achalandé avec le camp de jour et le gymnase, justifie le maire. Les salles de bains ne sont pas conformes au Code du bâtiment. La toiture coulait l’an passé. On était rendu à mettre des chaudières dans la salle.»

Financement

Un règlement d’emprunt au montant de 1 785 000$ est entré en vigueur au mois de mai 2014 pour le financement des travaux. «Toutes les procédures ont été suivies, soutient M. Hamelin. On a fait de l’affichage public au bureau municipal et au bureau de poste. Je suis passé à la radio de Saint-Rémi et j’en ai parlé. Il n’y a pas de cachette. Les gens sont en attente de cela.»

La municipalité a lancé un appel d’offres au mois de juin 2014 avec pour objectif de démarrer les travaux en septembre de la même année. «Dans le contexte de la commission Charbonneau, on pensait que les soumissions allaient être plus basses et qu’il y en aurait beaucoup, explique M. Hamelin. On en a reçu seulement trois. On visait 1,5 M$, mais c’est sorti à 1,7 M$. On n’a donc pas accepté les offres.»

M. Hamelin explique que les plans ont été retravaillés avant de retourner en appel d’offres en janvier 2015. Certaines modifications ont été apportées au projet afin d’en réduire les coûts. «On va ouvrir les enveloppes à la fin février pour que l’entrepreneur puisse débuter les travaux vers le 15 avril», confirme-t-il.

Les rénovations devraient s’échelonner sur une période de 15 à 20 semaines. L’objectif est de terminer les travaux à temps pour la tenue de Saint-Michel en fête, le 29 août.

Ce projet n’entraînera une augmentation de taxes pour les citoyens, affirme M. Hamelin. «Une salle communautaire, ça doit s’autofinancer. On va avoir un plan d’action pour la louer et la rentabiliser. On perdait beaucoup de locations parce qu’il n’y avait pas d’air climatisé.»

M. Hamelin rappelle que le parc éolien rapporte 45 000$ par année à la municipalité et que la construction prochaine d’une antenne cellulaire de l’entreprise Telus, 10 000$ de plus par an. Un nouveau programme gouvernemental pour la formation des pompiers volontaires permettra également à la municipalité de toucher une subvention de 30 000$.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires