Le curling, c’est aussi un sport pour les jeunes!

Le curling, c’est aussi un sport pour les jeunes!
Le Club de curling de Lacolle compte près de 180 membres âgés de 6 à 86 ans

Sport – Le Club de curling de Lacolle a reçu un méritas de la part de Curling Québec, le 22 novembre, pour souligner l’excellence de son programme junior destiné aux jeunes joueurs âgés de 6 à 20 ans. Comme quoi le curling, c’est aussi un sport de jeunes!

C’est la deuxième fois que le Club de curling de Lacolle reçoit un tel honneur visant à reconnaître le travail qui est fait par les entraîneurs, les parents et les bénévoles pour assurer une relève à ce sport méconnu du public. «Vous êtes le présent et le futur du sport qui nous passionne, a déclaré Michel Saint-Georges, le représentant de Curling Québec qui a remis une plaque honorifique devant une salle bondée de jeunes joueurs. C’est exceptionnel, ce que vous faites ici.»

Le club compte près de 180 membres âgés de 6 à 86 ans, dont 38 juniors. Ils proviennent de plusieurs villes et villages environnants et certains de l’État de New York.

Réputation

Daniel Bédard, responsable du programme junior, est très heureux de cette reconnaissance. Il a lui-même remporté une médaille d’or à la finale des Jeux du Québec en 1985 avec trois coéquipiers de Lacolle, en plus de participer à un championnat canadien en 1999. «Ça donne de la visibilité à notre club auprès de tous les autres clubs au Québec, explique-t-il. C’est une belle reconnaissance pour les parents et les entraîneurs.»

M. Bédard est bien conscient que le curling n’a pas la cote auprès du grand public, mais sa passion contagieuse contribue certainement à redorer l’image de ce sport. «Un des principaux défis du curling, c’est d’attirer les jeunes, soutient-il. Le curling a la réputation d’être un sport pour les personnes âgées et d’être un club fermé.» Pourtant, quand on visite les lieux un samedi matin alors que les jeunes envahissent l’aréna, on s’aperçoit combien l’ambiance est festive.

En ce qui concerne la pratique du sport en tant que tel, M. Bédard remarque que les gens croient à tort qu’il s’agit d’un sport qui présente un faible niveau de difficulté. «Quand les gens essaient ça pour la première fois, ils réalisent que c’est pas mal plus dur qu’ils ne le croyaient, explique-t-il. À la télévision, tu vois les meilleurs joueurs, donc ç’a toujours l’air facile, mais ça prend des heures et des heures de pratique. C’est un sport qui demande beaucoup de stratégie et de force physique pour certains lancers et pour le balayage.»

Champions

Le Club de curling de Lacolle a remporté de nombreux titres et trophées au fil des ans, surtout du côté des jeunes. En 2011, une équipe junior masculine de Lacolle a remporté l’argent aux Jeux du Québec et l’équipe féminine junior a répété l’exploit en 2013. M. Bédard entraîne présentement une équipe dont son fils fait partie. Ils ont remporté un tournoi qui se tenait du 14 au 16 novembre à Dolbeau, ce qui leur permettra de participer à un championnat provincial à Québec, en janvier.

En 2013, ce même quatuor avait remporté le titre de champions au Québec et ils ont représenté la province dans un championnat international à Vancouver. Ils ont terminé au 6e rang parmi les 12 équipes participantes. Deux équipes de Lacolle devraient représenter la Rive-Sud lors de la prochaine finale des Jeux du Québec qui se tiendra en mars 2015, à Drummondville.

Pour les gens qui souhaitent devenir membres du Club de curling de Lacolle, sachez que la saison s’étend du mois de septembre au mois d’avril. Le coût est de 300$ par adulte, 100$ pour les juniors et de 35$ pour les 6 à 11 ans. Les membres peuvent faire partie d’une ligue récréative, compétitive ou mixte, de jour comme de soir.

Un peu d’histoire

Ce club a vu le jour au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Dès 1946, un groupe de vétérans qui travaillent à l’immigration et aux douanes jouent au curling sur une glace aménagée sur un terrain du village de Lacolle. En 1947, le club fait l’achat d’une baraque de l’armée qui sera transportée sur un terrain vacant.

À cette époque, on joue sur une glace naturelle. Ce n’est qu’en 1954 que le club fait l’achat d’un compresseur afin de prolonger la saison de curling. À l’aube des années 1960, les hommes et les femmes ne jouent pas ensemble, mais le samedi soir est décrété soirée mixte. La danse et la fête suivent la partie, au plus grand plaisir de tous.

Dans les années 1970, le club ne compte plus que 20 membres. La Commission des loisirs de Lacolle s’est alors impliquée pour revaloriser ce sport et maintenir le club en vie. Des travaux de rénovation majeurs ont été entrepris dans les années 1980. Depuis ce temps, le Club de curling de Lacolle se porte bien. Le nombre de membres est stable et des projets de réfection de la glace et d’agrandissement des locaux figurent dans les plans futurs du club.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires