Les adeptes de sports sur glace doivent faire preuve de patience

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Les adeptes de sports sur glace doivent faire preuve de patience
Chaque année, environ 7 Québécois perdent la vie par noyade pendant l'hiver, selon la Société de sauvetage. (Photo : Infographie Société de sauvetage)

Actualité. En ce début de temps hivernal, alors que les plans d’eau ne sont pas suffisamment gelés pour y pratiquer des activités, la -Société de sauvetage demande aux adeptes de sports sur glace de faire preuve de patience.

Après les années tragiques de 2020 et 2021 en termes de nombre de noyades, le bilan non officiel de l’année 2022 fait état de 60 noyades au -Québec, rappelle l’organisme. Chaque année, en moyenne, 7 -Québécois perdent la vie par noyade pendant l’hiver, toujours selon la -Société de sauvetage.

Avec les variations des températures des dernières semaines, il est essentiel de comprendre qu’un plan d’eau gelé sur lequel vous êtes passé la veille peut être dangereusement différent le lendemain.

Raynald -Hawkins, directeur général de la -Société de sauvetage

La majorité des décès surviennent lorsqu’une personne marche sur la glace, joue au hockey, pêche ou fait une randonnée de motoneige ou de -VTT sur un cours d’eau gelé.

Reconnaître les épaisseurs et les couleurs de la glace

En général, une glace de 12 cm peut supporter le poids d’une motoneige, estime la -Société de sauvetage. Par contre, cette épaisseur n’est sécuritaire que lorsque la glace est neuve et transparente.

La glace transparente (ou noire) est la plus solide. Parfois bleutée, elle est caractérisée par l’absence de bulles.

La glace grise (hybride) est une glace transitoire entre la glace blanche et la glace transparente (noire). Elle est généralement à 75 % de la solidité de la glace transparente (noire).

Enfin, la glace blanche est une glace blanchâtre ou gris pâle, avec une multitude de bulles d’air. Elle est généralement deux fois moins résistante que la glace transparente (noire).

Délai de survie en eau froide

Lorsqu’une personne fait une chute dans l’eau froide, elle doit agir rapidement pour en sortir.

Après une chute dans un plan d’eau glacé, la personne dispose de 1 minute pour contrôler sa respiration.

Elle devra ensuite parvenir à sortir de l’eau en effectuant les étapes de l’autosauvetage dans un délai de 10 minutes.

La victime d’une telle chute dispose de 1 heure avant que l’hypothermie ne provoque une perte de conscience.

Conseils

Pour obtenir tous les conseils de sécurité afin de bien examiner un environnement de glace, il suffit de consulter le site -Internet de la -Société de sauvetage à l’adresse : societedesauvetage.org/-puis-je–maventurer-sur–la-glace/.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires