Napierville va de l’avant avec ses nouveaux terrains de soccer

Napierville va de l’avant avec ses nouveaux terrains de soccer
Le projet de construction de deux nouveaux terrains de soccer à l’extrémité de la rue Poupart

Malgré la grogne de certains résidents, la municipalité procédera à la construction de deux terrains de soccer sur un  site qui lui appartient, à l’extrémité de la rue Poupart. La résolution a été adoptée par la majorité des conseillers lors de la dernière séance du conseil municipal, le 6 juin. 

Le maire de Napierville, Alain Fredette, a annoncé que le projet irait de l’avant notamment parce que la demande est grandissante, avec plus de 400 jeunes inscrits dans les équipes de soccer.  «On veut garder nos jeunes chez nous et on veut leur offrir un milieu sain.  Ce terrain ne nous coûte rien puisqu’il nous appartient déjà.  En plus, on a une subvention de 51 000$ du Pacte rural pour réaliser ce projet. 

La popularité pour ce sport ne se dément pas, comme en témoignait le conseiller Pierre Archambault, qui s’est longtemps occupé du soccer amateur.  «On a fondé une ligue en 1993 et on avait alors 113 jeunes d’inscrits.  Aujourd’hui, il y en a plus de 400.  On a baissé le vandalisme de 50% depuis.»

Le conseiller Guy Pomerleau est le seul conseiller qui n’a pas voté en faveur du projet.  Il a plutôt amené une nouvelle proposition demandant que la décision de construire de nouveaux terrains de soccer soit reportée à plus tard, dans un contexte d’incertitude quant à une éventuelle fusion des municipalités de Napierville et de St-Cyprien-de-Napierville.  «Je demande de remettre ce projet à plus tard.  On pourrait d’abord faire faire une étude de faisabilité par le ministère des Affaires municipales sur la possibilité d’une fusion des deux municipalités.  Tous nos projets impliquent nos voisins.  Si on se retrouve les deux villes ensemble, le projet va sûrement changer de place.»

Plusieurs modifications apportées au projet initial

Une trentaine de citoyens ont assisté à la séance du conseil municipal, le 6 juin, dont plusieurs résidents de la rue Poupart qui étaient venus pour se faire entendre suite aux demandes qu’ils avaient formulées lors de la séance du mois de mai.  Plusieurs d’entre eux considéraient alors que le projet n’était pas mauvais en soi, mais qu’il était prématuré.  Certaines craintes quant à la sécurité des lieux avaient aussi été soulevées.

Il semble que le maire de Napierville et les conseillers les ont entendus puisque plusieurs correctifs ont été apportés au projet original, suivant les demandes que ces derniers avaient formulées. Il a été convenu que le terrain serait boisé, de façon à réduire le bruit.  De plus, une clôture sera installée de façon à empêcher l’accès à la décharge, au boisé, aux abords du ruisseau ainsi qu’aux bassins d’eau.  Un cercle de virage sera construit à l’entrée du parc de façon à ce que les gens puissent revenir sur leurs pas, sans constamment utiliser les entrées des citoyens.  Une barrière empêchera l’accès au terrain en dehors des heures d’ouverture, la SQ assurera une surveillance accrue du site et des caméras de surveillance seront installées.  Finalement, une deuxième sortie sera éventuellement aménagée et le couvre-feu sera imposé à partir de 22h.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires