Nouvel écocentre à Saint-Rémi

Nouvel écocentre à Saint-Rémi

ENVIRONNEMENT. La ville de Saint-Rémi a officiellement inauguré son nouvel écocentre, le 10 mai. Cette initiative verte, au coût de 620 327$, permet à la municipalité d’augmenter sa capacité à recevoir des matériaux recyclables et de couvrir un plus vaste territoire.

Une trentaine de personnes étaient présentes à cette conférence de presse dont les membres du Conseil municipal, des représentants de l’entreprise Modulo béton, qui a réalisé les travaux, ainsi que plusieurs citoyens. L’événement visait à souligner ce projet innovateur qui est le premier du genre en Amérique du Nord.

Les démarches visant le réaménagement de l’écocentre ont débuté en juin 2013. La ville de Saint-Rémi a alors manifesté de l’intérêt envers le concept soumis par Modulo béton. Travaillant en étroite collaboration, l’équipe municipale et l’entreprise ontarienne ont mis sur pied un projet qui répond de manière mieux adaptée aux besoins toujours grandissants de la population en matière de récupération des matières recyclables et de gestion des matières résiduelles.

Dans une aire où le souci de l’environnement est une priorité, les citoyens de Saint-Rémi ont maintenant accès à un écocentre moderne doté de structures mobiles et modulables. «Les écocentres sont devenus des incontournables pour la récupération des matières résiduelles », selon Jocelyn Théberge, représentant technique pour Modulo béton, qui constate une importante croissance dans ce domaine. L’entreprise a d’ailleurs de nombreuses installations à l’international.

L’amélioration des infrastructures a permis à Saint-Rémi de bénéficier d’espace de rangement supplémentaire pour le matériel de la ville, mais aussi, d’augmenter sa capacité à recevoir des matériaux recyclables. Ainsi, le nombre de bennes a doublé passant de quatre à huit. La superficie atteint maintenant 297 mètres, ce qui permettra à la Ville de couvrir un plus vaste territoire. À ce sujet, Saint-Rémi est actuellement en pourparlers avec la municipalité de Saint-Michel. « De son côté, Saint-Rémi est ouvert à un éventuel partenariat, moyennant un juste partage des coûts d’opération », a indiqué Sylvie Gagnon-Breton, mairesse de Saint-Rémi.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires