Parc éolien: deux nouveaux témoins entendus

Parc éolien: deux nouveaux témoins entendus

JUSTICE – C’était au tour de Stéphane Poirier, consultant pour la firme Kahnawake Sustainable Energies (KSE) et de Bud Morris, président de KSE, de témoigner lors de la deuxième journée du procès opposant le promoteur KSE à la municipalité de Saint-Cyprien-de-Napierville, le 21 mai, au palais de justice de Montréal.  M. Poirier a fait face à un contre-interrogatoire serré de la part de l’avocat de la municipalité, Me Daniel Bouchard.  Quant à M. Morris, il doit se présenter à nouveau ce matin, dès 9h, pour terminer son témoignage.  Le maire sortant, André Tremblay, n’avait pas encore témoigné.

«Si j’étais conseiller dans la municipalité de Saint-Cyprien-de-Napierville, je ferais la même chose qu’eux», a candidement admis M. Poirier, qui répondait aux questions de Me Bouchard quant à la position qu’a adopté le nouveau conseil municipal de poursuivre les démarches en justice pour défendre la réglementation de la municipalité, qui rend impossible la construction d’éoliennes sur son territoire.  

M. Poirier a aussi été amené à admettre que l’implantation d’éoliennes peut représenter une source de nuisance, notamment visuelle et auditive, pour le milieu qui les reçoit.  Selon M. Poirier, il est possible d’appliquer des mesures d’atténuation pour réduire les effets négatifs potentiels.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires