Pilotes de père en fils

Sport automobile – Martin Roy, ce coureur automobile de Napierville qui pilote aux États-Unis dans la prestigieuse série NASCAR Nationwide et qui est aussi le propriétaire de l’écurie King Autosport, a commencé à s’intéresser au sport automobile grâce à son père, qui l’amenait faire des courses de kart, à l’âge de six ou sept ans.  Aujourd’hui, ses garçons Félix et Jérémy, âgés de 9 et 11 ans, suivent le parcours tracé par leur père et partagent la même passion pour la course.

«En 1984, j’ai commencé à faire du kart sur les genoux de mon père.  C’est là que ma passion a commencé», confie M. Roy.  Pour le père de Martin Roy, la course ne représentait qu’un passe-temps, tandis que lui en a fait une carrière.  «Mon père n’était pas mécanicien, mais il était comptable et il m’a montré à compter de l’argent, explique-t-il.  Le plus gros problème pour un coureur automobile, c’est de trouver de l’argent.  Il faut être bon vendeur.» 

C’est certainement ce qui explique qu’aujourd’hui, Martin Roy est non seulement un pilote accompli qui a été champion de stock-car dans plusieurs disciplines (circuit routier, terre battue et asphalte), au Québec, au Canada et aux États-Unis, mais aussi un homme d’affaires prospère.  Il est le seul coureur automobile canadien à être propriétaire de sa propre écurie, qui compte quatre pilotes et qui course dans trois circuits différents.

Tel père tels fils

Les deux fils de Martin Roy, Jérémy et Félix, ont développé de l’intérêt pour la course automobile en assistant à de nombreuses compétitions auxquelles leur père a participé.  «Ils viennent aux courses depuis qu’ils sont tout petits, explique Martin Roy.  Je ne les ai jamais poussés à y aller.  Ce n’est pas parce que j’ai une passion qu’ils doivent avoir la même.  Malheureusement ou heureusement, ils l’ont.  Je voulais attendre que ça vienne vraiment d’eux.»

L’aîné, Jérémy, 11 ans, connaît déjà du succès à sa première année sur les différentes pistes de karting du Québec, enregistrant notamment deux deuxièmes places au RPM Speedway de Saint-Marcel-sur-Richelieu, le 29 juin.  «Ça coule dans mon sang.  J’aime la sensation sur le circuit», confie Jérémy, qui aspire un jour à atteindre les plus hauts niveaux et à piloter en série NASCAR Coupe Sprint. 

Trop dominant pour courser dans la classe réservée aux enfants, la jeune recrue a plutôt couru dans les catégories réservées aux adultes.  «Il a fallu que j’ajoute beaucoup de poids sur son kart pour respecter le poids requis, raconte M. Roy.  Il m’a tellement vu courir que la technique, il l’a acquise.»  

Le plus jeune, Félix, 9 ans, commence lui aussi à s’intéresser aux courses.  Il se pratique depuis l’an dernier et il espère participer à une première course le 2 août. 

À une condition

Martin Roy a imposé deux conditions à ses garçons pour qu’ils puissent faire de la course automobile: préparer eux-mêmes leur bolide avant la course et surtout, obtenir de bons résultats scolaires.  «C’est important l’école.  La course automobile, c’est une «business».  Si tu n’étudies pas pour gérer une «business», ça ne fonctionnera pas», estime M. Roy. 

Quant à la mécanique, M. Roy est d’avis qu’un bon pilote doit d’abord être un bon mécanicien.  «Ce n’est pas moi qui fais la mécanique aux courses.  Je veux qu’ils l’apprennent à la dure, comme moi.» 

En ce qui concerne le futur des deux jeunes, tout est entre leurs mains.  «Ça va dépendre d’eux, explique M. Roy.  Si ça leur tente, la «trail», je la connais.  Je vais les amener vite professionnel, à 16 ou 17 ans.  La course automobile, c’est une belle école.  Ça demande du dépassement de soi et beaucoup d’efforts pour un petit moment de plaisir.  Ils vont travailler une semaine pour une heure ou deux de course.»

NASCAR 101

Série NASCAR Canadian Tire

La série NASCAR Canadian Tire est en quelque sorte le championnat canadien NASCAR.  Elle compte onze courses, dont quatre au Québec, sur circuit ovale et routier.  Martin Roy y a couru de 2011 à 2013.  En 2014, ce sont les pilotes Louis-Philippe Dumoulin et Alex Guénette qui coursent pour l’écurie King Autosport qui possède des voitures dans cette série.

Série NASCAR Coupe Sprint

Il s’agit de la plus haute catégorie de stock-car au monde.  C’est l’importante série nationale américaine dans laquelle courent les plus grands pilotes.

Série NASCAR Nationwide

Cette série est considérée comme l’antichambre de la Coupe Sprint.  Les pilotes prometteurs y évoluent et certains vont éventuellement aboutir en Coupe Sprint.  C’est la catégorie dans laquelle Martin Roy course cette année.  Le championnat compte 33 courses, dont la majorité se déroule sur circuit ovale, dont la longueur varie d’un demi-mille à deux milles et demi.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires