Quels seront les dossiers à suivre en 2015?

Quels seront les dossiers à suivre en 2015?
Le Coup d’œil a interviewé quelques personnalités influentes de la région pour leur demander quels sont les grands dossiers à suivre en 2015.

Actualités – Le Coup d’œil a interviewé quelques personnalités influentes de la région pour leur demander quels sont les grands dossiers à suivre en 2015. Voici ce qu’ils ont dit.

Michel Charbonneau, directeur général du Centre local de développement des Jardins-de-Napierville.

«En 2015, ce sera la 20e édition des Journées horticoles. C’est sacré! Il y aura aussi des développements importants qui devraient se faire pour la troisième année du Pôle d’excellence en lutte intégrée, ainsi que le démarrage du projet de marché mobile. Une personne a été embauchée à temps plein pour piloter ça. Un camion réfrigéré va se promener dans les 11 municipalités de la MRC pour rendre disponibles des fruits et légumes frais. Il y a plusieurs municipalités qui n’ont pas de marché d’alimentation.»

Sylvie Rémillard, directrice générale du centre de solidarité familiale Sourire sans fin.

«Au niveau des enjeux en 2015, les coupures dans tous les programmes d’aide à la famille, c’est criant! La fermeture du centre local d’emploi à Saint-Rémi, le CLSC qui ne remplace aucun intervenant qui quitte, la tarification qui augmente pour les CPE et Hydro… Il n’y a pas un groupe d’âge qui réussit à s’en tirer. On ne peut pas être en mode développement. On doit se réorganiser pour faire de l’accompagnement très spécifique. On veut aussi travailler plus étroitement avec les logements sociaux La Rémoise.»

Sylvie Gagnon-Breton, mairesse de Saint-Rémi.

«Parmi nos priorités en 2015, nous allons améliorer l’efficacité de notre système de distribution d’eau potable, entretenir et bonifier les équipements et infrastructures existants et poursuivre le développement des pistes cyclables de notre périmètre urbain. Nous allons aussi renforcer les canaux de communication pour être davantage à l’écoute de la population et vulgariser nos messages.»

Paul Viau, préfet de la municipalité régionale de comté des Jardins-de-Napierville.

«Le schéma d’aménagement révisé de la MRC est entré en vigueur le 16 décembre. Ce plan, c’est la vision qu’on se donne pour le développement. Par exemple, le Parc Safari avait des projets d’agrandissement, mais ça bloquait toujours parce qu’on n’avait pas de schéma. Les décisions vont être plus faciles à prendre par les fonctionnaires. Nous sommes en préparation d’un plan de gestion des matières résiduelles pour les cinq prochaines années. On travaille aussi sur un plan de développement de la zone agricole et en 2015, on va transférer le développement territorial de la CRÉ, qui a été abolie, vers la MRC.»

Karine Demers, présidente de la Chambre de commerce des Jardins de Napierville.

«Nous avons mis en place un plan d’achat local et il reste à le déployer pour favoriser l’essor économique local, de même que la création et la stabilisation de l’emploi. En 2014, il y a eu quelques fermetures d’entreprise, plus que les années passées. Il faut rassembler les membres de la chambre de commerce et les non-membres parce que l’achat local touche tout le monde. Nous devons aussi impliquer les élus. La chambre de commerce compte 143 membres et notre objectif est d’en accueillir 200.»

Nancy Trottier, directrice générale de la municipalité de Saint-Cyprien-de-Napierville.

«Parmi les défis qui attendent Saint-Cyprien en 2015 figurent l’étude sur la fusion avec Napierville, la mise à niveau de nos infrastructures d’eaux usées, la recherche et le forage du puits numéro trois ainsi que la réfection du rang des Patriotes Nord, de la rue Labrie et du rang Grégoire. Nous espérons aussi trouver des investisseurs ou des partenaires financiers pour réaliser un projet structurant sur le site de l’ancienne grange Morgan. L’aménagement d’une aire de jeu sur l’emplacement de l’ancienne patinoire municipale et d’une toilette publique accessible à partir de l’extérieur de l’édifice municipal est aussi prévu à l’agenda 2015.»

Stéphane Billette, député de Huntingdon, Parti libéral du Québec.

«Avec les nouvelles structures en santé et en éducation, je vais m’assurer que les points de services soient accrus. On doit s’assurer d’avoir des services de proximité en milieu rural. Nous allons travailler sur les infrastructures routières pour arriver à un niveau plus qu’acceptable. 2015 sera une grande année pour les vignerons et les cidriculteurs. Je travaille là-dessus avec mon collègue Pierre Paradis, le ministre de l’Agriculture. On va avoir un bon cru!»

Jacques Délisle, maire de la municipalité de Napierville.

«On a fait produire trois études pour la construction d’une piscine intérieure. Il nous reste à en faire le résumé et à le présenter aux autres municipalités. On a un terrain juste en arrière de l’aréna, mais on est ouverts. Ça pourrait être ailleurs qu’à Napierville, mais on a deux écoles et plusieurs résidences pour personnes âgées, qui représentent une bonne partie de la clientèle visée. En ce qui concerne le projet de parc des loisirs, on attend que notre député nous appelle pour débloquer des fonds. En 2015, nous allons finir l’aménagement du terrain de la vieille caserne de pompier et terminer le terrain de soccer situé au bout de la rue Poupart.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires