Territoire couvert par le Coup d’oeil: plus de 600 foyers attendent encore l’Internet haute vitesse

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Territoire couvert par le Coup d’oeil: plus de 600 foyers attendent encore l’Internet haute vitesse
À ce jour, Québec a prévu à son budget des sommes de 1,3 G$, dans le cadre de son Opération haute vitesse, afin de accès aux citoyens à un service Internet haute vitesse de qualité à coût abordable. (Photo : Depositphotos)

Télécommunications. Bien que le gouvernement du -Québec s’est engagé à donner accès à -Internet haute vitesse à tous les foyers admissibles au plus tard le 30 septembre 2022, 620 foyers, qui se trouvent sur le territoire de l’une ou l’autre des 17 municipalités couvertes par le -Coup d’œil, n’y avaient toujours pas accès en date du 20 décembre 2022.

Ces données sont publiées et régulièrement mises à jour par -Québec, sur une carte interactive en ligne, qui permet de suivre la progression du déploiement de la haute vitesse dans toutes les régions de la province.

À ce jour, -Québec a prévu à son budget des sommes de 1,3 G$, dans le cadre de son -Opération haute vitesse. Lancée en 2021, cette initiative visait à desservir quelque 250 000 foyers québécois qui n’avaient pas accès à un service -Internet haute vitesse de qualité à coût abordable.

-Jardins-de-Napierville

Les 11 municipalités de la -MRC des -Jardins-de-Napierville comptent 13 623 foyers admissibles. Dans le contexte de l’Opération haute vitesse, un foyer admissible est un immeuble relié à un compteur d’-Hydro-Québec ou d’un autre distributeur d’électricité, dans lequel peut résider une personne physique. Ainsi, parmi ces 13 623 foyers, 528 n’avaient pas encore accès à la haute vitesse en date du 20 décembre 2022, soit 3,9 % de l’ensemble.

Couverture inégale

Les municipalités de -Napierville, du village de -Hemmingford, de -Saint-Jacques–le-Mineur et de -Saint-Rémi sont couvertes à 100 %.

Ailleurs, la couverture est presque complète, comme à -Saint-Édouard (95,42 %), -Saint-Bernard–de-Lacolle (95,91 %), -Sainte-Clotilde–de-Châteauguay (99,08 %) et -Saint-Cyprien–de-Napierville (99,18 %)

En contrepartie, 110 des 1120 foyers (9,82 %) du canton de -Hemmingford attendent toujours d’être branchés à la haute vitesse. À -Saint-Michel, 178 portes n’y ont pas encore accès, ce qui représente 13,18 % des foyers admissibles. Enfin, -Sherrington ferme la marche avec 170 de ses 881 foyers (19,3 %) qui ne sont pas connectés.

-Haut-Richelieu

Parmi les six municipalités couvertes par le -Coup d’œil, qui se trouvent dans la -MRC du -Haut-Richelieu, seulement 92 des 5387 foyers admissibles n’avaient pas encore accès à la haute vitesse au 20 décembre 2022, soit 1,71 %.

Noyan est branchée à 100 %, suivie de -Clarenceville (99,76 %), -Saint-Paul–de-l’-Île-aux-Noix (99,12 %), -Saint-Blaise–sur-Richelieu (98,06 %) et -Saint-Valentin (96,24 %).

Lacolle est en queue de peloton parmi ces six municipalités, avec une couverture de 95,96 %, ce qui signifie que 54 de ses 1335 foyers admissibles attendent toujours d’être branchés.

Progression des travaux

Des travaux sont en cours dans toutes les municipalités qui se trouvent sur le territoire desservi par le -Coup d’œil et qui ne sont pas encore entièrement desservies, selon les indications que l’on retrouve sur la carte interactive du gouvernement.

Technologie

Québec privilégie la fibre optique, mais tout un éventail de technologies peut être utilisé pour brancher tous les foyers, comme le câble coaxial, le sans fil fixe et le satellite basse orbite.

Indépendamment de la technologie retenue, cette dernière doit permettre au moins 50 mégabits par seconde de téléchargement et 10 mégabits par seconde de téléversement, avec une capacité de transfert de données illimitée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires