Viaduc de l’A-15 en chantier dès ce printemps à Saint-Jacques-le-Mineur

Viaduc de l’A-15 en chantier dès ce printemps à Saint-Jacques-le-Mineur
Les travaux de reconstruction du viaduc surplombant l’A-15 à Saint-Jacques-le-Mineur devraient prendre fin au début de 2014. 

Les travaux de reconstruction du viaduc de la route 219, qui surplombe l’autoroute 15 à Saint-Jacques-Le-Mineur débuteront dès ce printemps et s’échelonneront sur 34 semaines. La nouvelle structure sera construite au sud de la structure existante.

Québec annonçait la semaine dernière  d’importants investissements routiers en Montérégie, notamment pour la reconstruction de pont qui enjambe  l’autoroute 15, à la hauteur de la sortie 21, des travaux dont la valeur s’élève entre 5 et 10 millions de dollars.

La ministre responsable de la région de la Montérégie, Marie Malavoy, a de plus annoncé des travaux d’asphaltage de la route 221, entre la frontière américaine et la route 202, à Lacolle, un investissement de l’ordre d’un et cinq millions de dollars.

Pas d’entrave majeure

Selon Marjolaine Gagné de Transports Québec, les travaux de reconstruction du viaduc à Saint-Jacques-le-Mineur devraient prendre fin au début de 2014. 

Mme Gagné précise qu’il n’y aura pas d’entraves majeures puisque la nouvelle structure sera construite à côté de la structure existante.  Seulement quelques entraves ponctuelles sont à prévoir au moment des raccords entre la nouvelle structure et la bretelle d’accès.

De plus, Mme Gagné nous assure que les devis prévoient qu’il n’y aura pas d’entraves sur l’autoroute 15 lors des périodes de grands déplacements vers la frontière états-unienne, notamment lors des «vacances de la construction», du 21 juillet au 3 août 2013.

Près de 725M$ pour la Montérégie

Au total, ce sont des investissements de près de 725 M$, qui ont été annoncés par Québec pour l’ensemble de la région de la Montérégie, pour la période 2013-2015.  

Ce sont 278 chantiers qui auront cours pendant cette période de deux ans. 

«Ces investissements pour les deux prochaines années sur le réseau routier démontrent la volonté du gouvernement d’assurer une priorisation rigoureuse des projets d’infrastructures publiques.  Le réseau routier de la Montérégie est vaste et connaît des réalités bien différentes selon les secteurs ruraux ou urbains qu’il dessert.  La reconstruction de plusieurs structures et dives travaux d’asphaltage permettront le maintien des acquis tout en offrant à l’ensemble des citoyens de la Montérégie un réseau de transport efficace et sécuritaire», a souligné Mme Malavoy.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires